Electroshock : Ofenbach soulève la Halle Tony Garnier

Ecrit par

Vous les aimez et nous aussi - les deux français d’Ofenbach ont bien voulu rempiler pour une session supplémentaire, pour le plus grand bonheur du public.

Nous devons à Ofenbach des titre comme You Don’t Know me ou Around The Fire mais surtout, ils ont clairement redonné ses lettres de noblesse au kazoo. Exit les guitares et le piano - beaucoup trop surfaits, le kazoo, il n’y a que ça de vrai. Le résultat, c'est une musique rafraîchissante, des titres qui nous donnent envie d’être en vacances. Pour le coup, nous y sommes presque et ils sont venus célébrer ça avec nous.

Ofenbach nous avait promis des surprises dans leur interview et clairement, ce n'était qu'un euphémisme. Lorsqu'on voit le chanteur qui les accompagne arriver sur scène dans son pull en laine avec son chapeau et sa guitare, on se demande si on ne s'est pas trompé de soirée. Et puis d'un coup, il se met à chanter et là, on écoute. Ofenbach avait prévenu - ils commenceraient en acoustique.

#electroshock2016 #lyon #virginradio #ofenbach #electroshock

Une vidéo publiée par Max (@wolfmax869) le

Les fans de Calvin Harris sont ravis d'entendre How Deep Is Your Love et après quelques titres, c'est l'apothéose. Au moment où ils remixent Freed From Desire de Gala, le public laisse exploser toute son énergie et ça y est, on comprend que le duo a soulevé la Halle. L'homme au cerceau fait son grand retour et le remix de Love Again de John Newman met tout le monde d'accord - Ofenbach est le nouveau phénomène indispensable de l'électro. Quand You Don't Know Me démarre, la foule scande les paroles, au point que Brody a pu se rendre compte que pour le coup, tout le monde le connaît - lui ou sa voix, du moins. A la fin du set, tous se retrouvent sur scène et on voudrait monter avec eux.

Source : Virgin Radio, twitter