Electroshock : Martin Solveig, une légende à Strasbourg (report)

Ecrit par

En vous disant que Martin Solveig est une fierté nationale en matière d’électro, on ne vous apprend rien. Le DJ a rejoint la programmation d’Electroshock et on vous le donne dans le mille, c’était pour le meilleur.

les plus anciens se souviendront de Rejection, de Beauty False, de C’est La Vie ou encore de I Want You mais ceux qui l’ont découvert récemment n’auront que Places à la bouche. Avant le grand soir, Virgin Radio vous proposait de re découvrir Martin Solveig en 10 titres essentiels et même si les réécouter nous a fait l’effet d’une madeleine de Proust, reconnaissons que le live leur a donné une toute autre dimension.

C'est une légende de l'électro et ce soir, il n'a pas failli à sa réputation. C'est tout un festival de hits qui se joue devant une foule éberluée mais c'est Hello qui pousse la foule dans ses derniers retranchements. Parce que Hello, c'est toute notre jeunesse. On ne vous avouera pas notre âge mais si comme nous, vous avez déjà quelques années au compteur, Hello, c'est la base. Pour les plus jeunes, c'est surtout l'occasion de se lâcher au rythme de l'un des meilleurs titres jamais produit (et non, on n'exagère pas).

So this happened tonight. @martinsolveig, genius. #electroshock

Une photo publiée par The Name's Rose. (@ell.iott) le

Comme chez lui, Martin Solveig tutoie son public, l'autorise à allumer son briquet et enchaîne avec son dernier single. La fin est venue bien trop vite mais l'important, c'est que tout le monde se déchaine. Places est LE titre qu'il fallait pour partir en vainqueur. Mais parce qu'on n'en n'a jamais assez, il nous offre une version remixée de High (par Tove Lo), de quoi nous donner envie de danser jusqu'au bout de la nuit. Avant de partir, il s'offre un bain de foule (bien mérité) et clairement, on l'envie (ou plutôt, on l'admire) ! C'était sa grande première à l'Electroshock et tout ce que l'on espère, c'est que ce n'était pas sa dernière.

Source : Virgin Radio, twitter, facebook,