Electroshock à Lyon, Hugel enchaîne les hits devant une foule conquise (live report) 

Ecrit par

Electroschock bat son plein et maintenant,c'est au tour d'Hugel d'entrer en scène. Danseurs, effets spéciaux et véritables hits, il a fait un sans faute !

Peu avant le lancement de la soirée, Hegel nous avait confié qu'avec ses amis The Avener et Kungs il prendrait Lyon d'assaut et clairement, il a réussi son pari. Il commence avec Don't Be So Shy, l'un des titres phares de cet été 2016 avant d'enchaîner avec Sugar de Robin Schulz. Comme lors du warm up, l'effet est immédiat. Dans le public, on se déchaîne, on sort des drapeaux et ont enchaine les verres.

Un quart d'heure de set suffit à pousser la foule. La température monte d'un cran et bien sûr, le DJ qui nous vient de Marseille ne pouvait pas rêver meilleur accueil pour la version live de Where We Belong. ce fut court, certes, mais intense. Hugel pourra se vanter d'avoir échauffer le halle Tony Garnier et nous, n'avons qu'un hâte ; le revoir !

Source : twitter