Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe 

Ecrit par

Après le passage de Joris Delacroix, le Dôme de Marseille est en transe. Maintenant, c'est à Fakeat de soulever la salle.

Fakear devrait nous livrer un albums audacieux cette années et dire qu’il fait parie des plus attendus de 2016 serait un euphémisme. Fakear s’est fait une place dans le paysage musical et compte bien la garder. Pour ce faire, il compte sur Animal, son prochain opus et bien sûr, sur Electroshock. Le studio, c’est bien mais la scène c’est mieux.

Fakear en interview pour Virgin Radio

Après un live incroyable livré par Joris Delacroix, Fakear a la lourde tâche de maintenant l'ambiance dans ce Dôme en transe. Il n'aura pas fallu longtemps à ce jeune prodige pour se frayer un chemin dans le paysage musical et à le voir aussi à l'aise sur la scène d'Electroshock, on ne croirait pas qu'il y a encore quelques mois, il était sur les bancs de la fac. Fakear a ce petit truc qui fait que n'importe quelle scène ne lui résiste, aucun public n'est trop dissipé pour lui. Seul avec sa console, il la dompte sans grand effort. Lune Rousse trouve sa place dans la setlist de la soirée, tout comme Morning In Japan.

Il enchaîne avec Neptune et à ce moment-là, on réalise que comme le souligne un spectateur, "Fakear, c'est la base de la base". Le jeune artiste livre un set envoûtant et une chose est sûr, il est fait pour le live.

Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe  - photo
Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe  - photo
Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe  - photo
Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe  - photo
Electroshock : Face à Fakear, le Dôme est en transe  - photo

Ce soir "La Lune Rousse" est à #ElectroShock ! Merci #Fakear

Une photo publiée par Virgin Radio Officiel (@virginradioofficiel) le

Source : Twitter, Virgin Radio