Electroshock : Avec Jabberwocky et Club Cheval, le Dôme au galop !

Ecrit par

A Marseille, la soirée se poursuit et la température est montée d’un cran. Après Dom Torti, Francesco Yates et Matt Simons, place à Jabberwocky et Club Cheval.

Après les passages de Dom Torti, Matt Simons et Francesco Yates, c’est au tour de Club Cheval et de Jabberwocky de s’emparer de la scène. Vous aviez découvert Discipline avec Virgin Radio, il est maintenant grand temps de découvrir de quoi ces quatre talents tout droit sortis de la scène clubbing parisienne sont capables. Croyez-nous, ils marqueront 2016 et s’il y a des perplexes dans l’assistance, il suffit de les voir à l’oeuvre. En ce qui concerne Jabberwocky, le premier EP est dans les bacs depuis octobre 2015. Vous avez eu le temps de l’écouter, de le passer en boucle et de l’intégrer. Maintenant, il est emps de découvrir une toute nouvelel facette de l’opus - en live.

Lorsque Club Cheval entre en scène, les jeux de lumières se prêtent parfaitement à l'ambiance. La foule les acclament, le public danse dès les premières notes et les animations se multiplient dans la foule. Vous avez croisé des géants lumineux, dignes des plus beaux sapins de Noël ou des casinos de Vegas ? C'est tout à fait normal. Les morceaux défilent à vitesse grand V, le public monte dans les tours chaque seconde qui passe. Mais lorsqu'il reconnait Discipline, c'est une véritable explosion qui retentit dans le Dôme. Club Cheval a offert un set explosif, l'un de ceux que l'on oublie pas.

Electroshock : Avec Jabberwocky et Club Cheval, le Dôme au galop ! - photo
Electroshock : Avec Jabberwocky et Club Cheval, le Dôme au galop ! - photo
Electroshock : Avec Jabberwocky et Club Cheval, le Dôme au galop ! - photo

Un changement de plateau et un performance parfaite de notre animateur Morgan plus tard, c'est au tour de Jabberwocky de monter sur scène. Très vite, les chanteuses s'emparent de l'espace et leur simple présence sur scène suffit à réchauffer l'ambiance. Forcément, Photomaton fait partie de la setlist, pour le plus grand bonheur du public venu les applaudir. Jabberwocky sublime cette soirée qui, jusqu'à présent, était tout ce qu'il y a de plus masculine.

Source : Twitter, Virgin Radio