Electroshock à Strasbourg : The Avener offre le bouquet final (report)

Ecrit par

Il est (presque) de tous les Electroshock et forcément, il ne pouvait pas faire l’impasse sur Strasbourg. The Avener s’est installé aux platines pour mieux faire vibrer le Zénith. Tout de suite, le report !

Après toutes ces éditions d’Electroshock, The Avener est en terrain conquis lorsqu’il joue pour Virgin Radio. Après le succès phénoménal de son premier album primé aux Victoires de la musique, le DJ s’est remis au travail (notamment à Londres) pour nous concocter le digne successeur de The Wandering of The Avener. Et dieu merci, il nous a offert un set parfait pour combler l’attente.

Il règne en maître sur Electroshock et une fois de plus, The Avener a mis le feu. Habitué à clore les sets, le DJ Niçois n'a pas lésiné sur les moyens pour épater une foule déjà conquise. Après le passage remarqué de Martin Solveig, The Avener enchaîne les mixes et les hits issus de son album si bien défendu depuis des mois (Fade Out Lines, par exemple) mais il ne se contente pas de ça.

The Weeknd, Rihanna, aucun hit n'est oublié mais le titre qui déchaine tout le monde (y compris Clément), c'est To Let Myself Go : grand classique. Derrière ses platines, The Avener dompte près de 12 000 personnes et chez Virgin Radio on a beau être habitués, on est toujours autant épatés. Le mythique Castle In The Snow succède à Around The World et ça, c'est exactement le titre qu'il nous fallait pour profiter des derniers instants de cette huitième édition.

Source : Virgin Radio, Twitter