Electroshock à Paris : Feder, de Ibiza à la capitale, il n'y a qu'un pas 

Ecrit par

Depuis la sortie de Goodbye, Feder s’est imposée en référence de la musique electro française. Lui aussi, il était à Electroshock et forcément, il a joué ses hits les plus appréciés.

Bien qu’il participe à la tournée organisé par la caisse d’épargne aux côtés d’autres artistes, Feder a fait le déplacement jusque Paris pour cette nouvelle édition. Après un concert remarqué et apprécié à la Cigale, il s’attaque maintenant au zénith de Paris. Habitué d’Electroshock, Feder est venu préparé, avec des mixes dignes des soirées les plus folles d’Ibiza.

Il arrive d'abord avec son titre Blind et forcément, il ne faut pas longtemps à Paris pour se mettre dans le bain. Feder a l'habitude de mixer aux quatre coins du monde et ce soir, il nous a apporté un peu d'Ibiza avec lui - ce qui ne nous déplait absolument pas, bien au contraire ! Clairement, ce soir, Paris n'a rien à envier aux dance floors les plus incroyables du monde ! Il enchaîne avec Goodbye - pour le grand plaisir du public. On danse, on chante, on vit et c'a fait un bien fou.

Il termine avec Lordly, son dernier morceau en date et forcément, c'est l'apothéose. "A très vite, Paris !" a t-il dit avant de quitter la scène. qu'il en soit sûr, nous serons là. Après lui, ce sera à Kungs de convaincre le zénith et là encore, on ne se fait pas de souci.

Suivez Electroshock en live !
Source : VirginRadio, Twitter, facebook