Electroshock : A Nantes, Petit Biscuit a tout d'un grand 

Ecrit par

Ah, Petit Biscuit. Dire qu’il serait presque une fierté nationale ne serait même pas un euphémisme. Du haut de ses 17 ans, Petit Biscuit a su composer une musique solaire et douce - une musique qui n’appartient qu’à lui. Ce soir, il a embarqué Nantes dans son univers et personne n’a été déçu du voyage.

Vous l’avez découvert avec Sunset Lover et pourtant, Petit Biscuit a signé de nombreux titres réussis et audacieux. Son EP éponyme sorti courant 2016 en est la preuve. Mais on ne va pas se mentir : lorsqu’il est sur scène, ses titres prennent une dimension totalement différente et imprègnent n’importe quelle salle. Le Zénith de Nantes n’a pas fait exception.

Petit Biscuit succède à Synapson et au passage survolté du Virgin Tonic. Autrement dit, lorsqu'il arrive sur scène, le Zénith est déjà en feu. Petit Biscuit investit donc la scène avec toute l'énergie qu'on lui connaît. Malheureusement, il rencontre quelques problèmes techniques - les aléas du direct, diront certains. Attendu comme le Messie, le jeune DJ ne se laisse pas démonter. Il ne se laisse pas surmonter par le trac, il continue et se laisse porter par l'amour du public. Parce que oui, les 10 000 personnes présentes l'aiment et ça se voit.

Petit Biscuit joue son cultissime Sunset Lover et il n'en faudra pas plus pour faire oublier ce petit souci - qui, au fond, n'en n'était pas un. Parce que si l'on regarde bien, c'est justement ce moment qui aura prouvé l'amour du public pour Petit Biscuit et surtout, la capacité du DJ a gérer la scène. Il a beau être jeune, il n'en n'est pas moins talentueux ! En exclusivité, il joue deux nouveaux titres et c'est là-dessus qu'il quittera la scène. Et nous, on sait déjà qu'on ira le voir en Novembre.

Et n'oubliez pas de suivre le live sur Facebook !
Deyx morceaux en exclu
Source : Virgin Radio