Electroshock : A Nantes, Feder est en terrain conquis 

Ecrit par

C’est un habitué d’Electroshock et à chaque fois, on donnerait n’importe quoi pour qu’il joue plus longtemps. Feder a mis le feu au Zénith de Nantes et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ambiance était digne d’un soir de championnat.

Faut-il encore présenter FEDER ? Il n’aura pas fallu longtemps que le DJ venu de Biot ne se fasse connaitre. Il y a d’abord eu Goodbye et ensuite, Blind a fini d’achever le travail ; Feder s’est imposé comme l’une des valeurs sûres en matière d’électro et pour le prouver, il a même composé l’hymne du championnat de Handball. Lordly était bien plus mainstream, on vous l’accorde. Mais ce soir, Feder est de retour sur scène et avec lui, il a ramené quelques petites pépites comme Blame Me ou Back For More.

Dire que Feder fait partie des valeurs sûres d'Electoshock serait donc un véritable euphémisme. Comme The Avener ou Synapson, il est habitué des tournées électro de Virgin Radio et quand il débarque sur la scène du Zénith de Nantes, il arrive presque en vainqueur. Mais quand Blind retentit, il ne faut pas longtemps à la foule pour se lâcher et pour scander chaque parole. Parce que Blind, c'est le titre signature de Feder - et on le sent quand il le joue.

Les mixes s'enchaînent et la foule, elle, se laisse porter. Comme toujours, Feder oscille entre électro et R'n'B et c'est précisément pour ça qu'on l'aime. Vous ne le savez peut-être pas mais le clip de Back For More est sorti le 7 avril - jour de l'Electroshock de Nantes. C'est donc sans surprise qu'il nous l'a présenté en live. Parce que c'est justement un morceau choisi pour notre Virgin Friday il y a quelques semaines, nous connaissions son potentiel. Mais en live, la dimension est bien différente. Cette fois, ce n'est pas une playlist Spotify mais bien le DJ qui joue : dans la salle, on a troqué les écouteurs pour les mains géantes à l'effigie de Virgin Radio et les gobelets de bière* . On pourrait s'étendre longtemps sur l''ambiance mais clairement, mieux valait vivre ce moment parce qu'il était particulier. Feder a emmené près de 10 000 personnes avec lui et s'il n'y avait eu que nous, on l'aurait bien gardé un peu plus.

Quand Lorldy résonne, plus personne ne répond de rien - une véritable apothéose. Well done, Feder.

* Et on consomme l'alcool avec modération !

Source : Virgin Radio