Electroshock à Lyon : Sixième triomphe pour Synapson

Ecrit par

Ah, Synaspon. Il n’ont jamais manqué ne serait-ce qu’une édition de l’Electroshock et ce soir, ils ont de nouveau répondu présent. Le Set du duo français a séduit et encore, nous pesons nos mots.

On ne présente plus le duo français dont le succès triomphal n’étonne personne. Avec Convergence, Synapson s’est fait une place de choix dans le paysage musical français et chaque nouvelle édition est pour nous l’occasion de se rappeler des raisons qui font qu’on les aime tant.On se souvient que la dernière fois, nous avions célébré l’anniversaire de Paul en direct de la scène du Zénith de Toulouse et en ce 23 juin, nous savions qu’il y aurait quelques surprises.

Comme The Avener qui leur a précédé, les deux compères sont des habitués. Quand nous les avons interviewé un peu avant leur passage sur scène, ils nous ont confié que ce soir, il réserveraient quelques surprises. Le set s'ouvre sur Djon Maya Maï, leur titre le plus connu, le plus fredonné et surtout, le plus passé. Venus pour défendre Convergence qui vient tout juste d'être réédité, le duo régale la foule venue les applaudir.

Ils avaient promis que cette fois, les trois chanteurs seraient réunis et quand Ana Kova arrive pour chanter All In You, c'est toute la salle qui se met à hurler les "Oh My God" que l'on ne connaît que trop bien. Ils enchainent avec Fireball avant de poursuivre avec Rushing. Les trois featuring se succèdent, on ne s'en rend compte de rien et hormis danser et profiter, on ne peut pas faire grand chose. On savait qu'avec Synapson on ne serait pas déçus et ils remplissent -une fois de plus- leur contrat. Ils quittent la scène en vainqueur, laissant des milliers de personnes complètement sonnées - un set de Synapson, c'est un véritable électrochoc.

Source : twitter, virgin radio