E3 2015 : Découvrez la nouvelle journée de notre envoyé spécial jeux vidéo

Ecrit par

Du 16 au 18 juin, le plus grand salon de jeux vidéo du monde, l’E3, prend place au Convention Center en plein Los Angeles. Notre envoyé spécial, gagnant du concours lancé par Jeux Vidéo Magazine et Virgin Radio, est sur place et vous raconte sa nouvelle journée.

Début de ma troisième journée de rêve à Los Angeles ! Dès l’ouverture, je pénètre dans le sanctuaire sacré du jeu vidéo. Comme hier, le salon est plein à craquer et en plus mes oreilles commencent sérieusement à siffler à cause du bruit assourdissant qui règne ici. Mais ce ne sont pas ces quelques soucis qui vont me faire bouder mon plaisir d’être ici. Pour bien démarrer la journée je pars découvrir une nouveauté d’Ubisoft annoncée il y a juste deux jours : For Honor. Le titre est facile à prendre en main et plutôt sympa à jouer. Après deux trois échanges musclés entre chevaliers et une victoire écrasante de mon équipe, je repars sur le salon, prêt à partir à la conquête des autres stands. Mais vu les files d’attentes hallucinantes présentes dans toutes les allées, je descends de mes grands chevaux et décide prudemment d’aller faire quelques photos. En se baladant un petit peu, on peut trouver des choses rigolotes. Savez-vous par exemple que vous pouvez croiser des animateurs en slip fluo sur les stands dédiés aux jeux indépendants ?

J’ai également aperçu un convoi exceptionnel de personnages tout droit sortis de l’univers de « LittleBigPlanet », et si vous ignorez à quoi cela ressemble, imaginez-vous un mélange entre une boule de laine et un pokémon. Et bien évidemment, il y avait une légion de « cosplayeurs (euses) » qui étaient plus que ravis de prendre une photo avec moi ! De retour aux choses sérieuses sur le stand d’Electronic Arts, où j’entreprends d’essayer Plants Vs Zombies : Garden Warfare 2. Ayant beaucoup apprécié le premier volet, je m’attends globalement à la même chose en mieux. Le jeu offrait de belles promesses avec l’ajout de six nouvelles classes, mais au final une pointe de déception s’est emparée de moi quand j’ai compris que je ne pourrais pas tester le mode multi. Pas grave, le mode survie était quand même bien et les personnes qui m’entourent ont l’air de s’être autant amusées que moi. Depuis le temps que j’en entends parler, il était temps que je j’essaye aussi la réalité virtuelle. J’enfile donc l’un des fameux casques de réalité virtuelle pour jouer au titre SMS Racing. Le concept du jeu est assez comique. Vous devez faire une course de voiture et en même temps envoyer des sms à vos amis. Si vous n’arrivez pas à envoyer suffisamment de textos, vous perdrez vos amis et la partie avec… Les sensations au casque de réalité virtuelle sont plutôt bonnes et je n’ai pas eu la nausée en l’essayant comme j’ai pu lire dans certains magazines. Je regrette seulement qu’il n’existe pas plus de jeux sur ces machines, car j’aimerais me faire une trouille bleue en essayant cet engin avec des jeux comme Resident Evil.

Après un tour rapide pour assister à la démonstration de la prochaine extension de Civilisation Beyond Earth, direction Nintendo où j’attends de tester Star Fox Zéro. La rumeur disait qu’il n’était pas très bon, certains critiquaient même sa maniabilité. De mon côté, je ne l’ai pas trouvé décevant à ce point-là, mais il est clair que ce n’est pas un grand cru. Et il me paraît important de souligner la dérive des développeurs de Nintendo qui, pour une raison que j’ignore, ont donné la possibilité aux joueurs de pouvoir transformer leur vaisseau en une sorte de poulet… Après une journée bien remplie, je décide de faire une dernière halte du côté de Focus Interactive où, pour la première fois depuis presque une semaine, on m’a parlé en français. Leur équipe me présente Act of Agression, un jeu de stratégie en temps réel qui partage de nombreux points communs avec des illustres titres du même genre. Malheureusement, je n’ai eu le temps d’apercevoir que la partie visible de l’iceberg et je me contente des deux premières missions de la campagne solo, faute de temps. Plus qu’une journée avant la fin du plus grand salon de jeux vidéo du monde. Vous découvrirez demain sur VirginRadio.fr si j’ai enfin pu faire main basse sur Star Wars : Battlefront, et tant d’autres jeux qui me font envie.