DJ Snake, la clôture explosive des Plages Electroniques

DJ Snake, clôture explosive des Plages Electroniques
Ecrit par

Les Plages Electroniques se sont refermées sur la performance explosive de DJ Snake. La croisette à la sauce trap, on avait jamais vu ça...

Les Plages Electroniques 2016 sont belles et bien finies, 17 000 spectateurs ont investis pendant trois jours les scène de la Terrasse et de la Plage pour célébrer la musique électro dans toute sa diversité. Pour fermer le festival, les organisateurs ont misé sur DJ Snake et le public leur a donné raison.Le français sortait la veille son premier album studio, Encore, et tout juste auréolé du titre de numéro 1 des ventes mondiales sur iTunes avec le titre Let Me Love You feat Justin Bieber, il était plus que ravi de jouer dans son pays ! Après que Tchami, programmé juste avant lui, ait bien chauffé les festivaliers installés sur la plage, DJ Snake a ouvert son set avec un remix efficace du Jumpman de Drake & Future prouvant qu’il avait bien mérité son titre de nouvel empereur de la trap !

Tous les tubes de DJ Snake y sont ensuite passés de Turn Down For What à Lean On et You Know You Like It en passant par un impressionnant Get Low sur lequel le public s’est montré particulièrement survolté. Quelques moments surprennent également, comme lorsque surgit un remix du Wonderwall d’Oasis ou du Cercle de la Vie (oui, oui la chanson du Roi LIon). Le concert est également l’occasion de jouer des titres son album avec une mention spéciale pour son titre avec Justin Bieber qui semble déjà avoir été adopté par les fans. Les remix de Heads Will Roll ( Yeah Yeah Yeahs) et Panda (Desiigner) sont eux aussi particulièrement bien reçus. Quant à DJ Snake il joue le jeu à fond, chauffant le public et sautant partout sur scène. L’ambiance n’avait jamais été aussi bouillante sur la Scène de la Plage !

Après avoir pris le temps de remercier le public, l’artiste lance une dernière chanson à la charge émotionnelle particulière… C’est sur la Marseillaise que DJ Snake clôt son set et les milliers de spectateurs ne boudent pas leur plaisir de s’époumoner sur l’hymne national français. Une sortie aussi fracassante que l’ouverture du concert et qui donne envie d’être déjà à l’an prochain, pour la nouvelle édition des Plages Electroniques !

Crédit : Tim Mosenfelder, Getty Images