Dans le Téléphone de Manu : Quand Too Young de Phoenix était choisi comme BO de Lost in Translation !

Ecrit par

Le rendez-vous immanquable du Virgin Tonic.

Depuis la rentrée, c'est Manu Payet qui reprend les rênes du Virgin Tonic et de ses chroniqueurs indétrônables. Un nouveau départ à ne pas rater tous les matins de 7h à 10h et dans lequel vous pouvez retrouver tous les moments que vous adorez. Que ce soit le Ginger Things, Nico Richonchon ou les Jeux du Virgin Tonic, impossible de vous ennuyer pour ce réveil placé sous le signe de l'humour et de la bonne humeur. Autre rendez-vous d'ores et déjà devenu immanquable : Dans le téléphone de Manu. Vous ne connaissez pas encore le principe ? C'est tout simple. Chaque matin, Manu Payet nous présente un titre iconique qu'il adore. Après sa diffusion sur nos ondes, vous pouvez retrouver quelques informations sur ce morceau directement depuis notre site VirginRadio.fr !

Nous sommes en 2003 et Sofia Coppola s'apprête à dévoiler son deuxième long-métrage en tant que réalisatrice : Lost in Translation. Côté synopsis, "Bob Harris, acteur sur le déclin, se rend à Tokyo pour tourner un spot publicitaire. Il a conscience qu'il se trompe - il devrait être chez lui avec sa famille, jouer au théâtre ou encore chercher un rôle dans un film -, mais il a besoin d'argent. Du haut de son hôtel de luxe, il contemple la ville, mais ne voit rien. Il est ailleurs, détaché de tout, incapable de s'intégrer à la réalité qui l'entoure, incapable également de dormir à cause du décalage horaire. Dans ce même établissement, Charlotte, une jeune Américaine fraîchement diplômée, accompagne son mari, photographe de mode. Ce dernier semble s'intéresser davantage à son travail qu'à sa femme. Se sentant délaissée, Charlotte cherche un peu d'attention. Elle va en trouver auprès de Bob..." comme le précise Allociné. Un film acclamé par la critique qui deviendra au fil des ans un long-métrage culte des cinéphiles. Et si il y a bien un point qu'il ne faut pas oublier, c'est la bande-originale, un point très important dans les films de la réalisatrice américaine. Et pour ce chef d'oeuvre, c'est vers Phoenix et le titre Too Young qu'elle s'était tournée. Un très bon choix puisque il est l'un des groupes français les plus populaires à l'échelle internationale.