Coldplay : Une soirée magique au Stade de France (live report)

Ecrit par

Dans le cadre de sa tournée événement, Coldplay se produisait à Paris pour une série de dates au Stade de France. La rédac’ était au concert du mardi 18 juillet et vous raconte les détails de cette soirée magique !

Cela fait plus d’un an que Coldplay parcourt le monde entier pour son A Head Full A Dreams Tour, la tournée événement qui a fait suite à la sortie du septième album du groupe britannique. Grands amoureux de la France, Chris Martin et sa bande ne pouvaient pas se permettre de faire l’impasse sur la capitale et se produisaient le temps de trois dates au Stade de France à Paris les 15, 16 et 18 juillet. Si vous aviez l’impression que tous les Parisiens de votre feed Facebook, Instagram et autre Snapchat y étaient, c’est normal, tous les concerts affichaient complets, et avec une capacité de plus de 80 000 personnes, il y avait foule au Stade de France. La rédac’ de VirginRadio.fr était présente au show du mardi 18 juillet et vous raconte les détails de cette soirée tout simplement magique.

????#headfullofdreams #coldplayparis #coldplay #sweet30

Une publication partagée par Bojan Pacadziev (@bojan.bobo) le

Si les concerts en stade peuvent en rebuter certains pour leur impersonnalité, il y a des shows qui sont complètement faits pour être jouer dans un lieu aussi gargantuesque. Le live de Coldplay en fait définitivement partie et il était difficile de rester insensible à tous les moyens déployés pour en mettre plein la vue aux spectateurs. Tout d’abord, un bracelet électronique nous est distribué à notre arrivée. Si on était un peu perplexe au début, on comprendra par la suite que ces bracelets étaient un élément clé du concert. Après les premières parties des charmantes Lyves et Tove Lo, l’introduction est lancée aux alentours de 21h15. Sur fond de O moi babbino caro, un compte à rebours s’affiche sur l’écran avec des fans de toutes les nationalités déclarant leur amour au « plus grand groupe du monde ». Quand Chris, Jon, Guy et Will font enfin leur entrée sur scène, vous imaginez bien l’hystérie au sein de l’assemblée.

La setlist débute avec A Head Full Dreams, ses feux d’artifice et poudres colorées (comme dans le clip) lancés au moment du refrain, le ton donné, ça va être spectaculaire ! Ils enchainent ensuite avec l’émouvant Yellow, avant que Chris Martin ne nous promette que ce soir « ils vont jouer le meilleur concert de leur vie » dans un Français presque parfait. C’était le dernier concert de leur tournée européenne hier soir, et le groupe comptait bien marquer le coup ! S’enchainent ensuite Every Teardrop Is a Waterfall, The Scientist, God Put a Smile Upon Your Face et Paradise, et on comprend alors que les bracelets une fois déclenchés permettent d’illuminer le Stade de France de lumières de toutes les couleurs clignotant au rythme de la musique. L'ambiance était complètement féérique !

Pour les moments plus « calmes » du show, le groupe se place en devant de scène, un choix particulièrement ingénieux afin de maintenir l’attention du spectateur malgré un rythme moins effréné (même si on aurait été captivé quoiqu’il arrive !) On versera presque notre petite larme pour Everglow où, après nous avoir remercié d’être là malgré les embouteillages, le prix du ticket et des boissons ainsi que la sécurité, Chris Martin se retrouve seul au piano pour l’interprétation de ce morceau iconique du dernier album. Le chanteur largement mis en avant ne cessera de communiquer avec le public, de lui envoyer tout son amour et on ne peut que fondre devant un personnage aussi sensible et sincère. Il stoppera même la prestation de Charlie Brown en plein milieu pour demander à ses fans de ranger leur portable pour réellement profiter du live. Pour des anti-smartphones en concert que nous sommes, nous étions aux anges.

Notons que la setlist ce soir là était particulièrement équilibrée entre les titres phares du dernier A Head Full Of Dreams et leurs plus gros tubes. On ne pouvait pas passer à côté des touchants Fix You ou In My Place, mais aussi des fédérateurs Viva la Vida et A Sky Full of Stars (avec la nuit étoilée signée les bracelets électroniques en prime). Coldplay jouera pour la première fois en live son récent morceau Hypnotised et fera même monter un couple sur scène pour danser un slow. Au moment de Something Just Like This, les paroles s'affichent sur l’écran afin que tout le monde puisse se réunir et chanter ensemble, avant que le concert ne s’achève sur l’entrainant Up&Up. On repartira du Stade de France des étoiles plein les yeux de cette soirée inoubliable passée, effectivement en compagnie de l’un des plus grands groupes du monde. Merci Coldplay !


1 commentaire
  • ????Merci Chris Martin,???? Merci Guy Berryman, ????Merci Will Champion, ????Merci Jon Buckland pour ce superbe concert j'en ai encore plein la tête depuis samedi soir. C'est LE plus beau concert que j'ai pu faire le stade était tellement en harmonie et en pleine osmose. C'était Géant en core mille fois Merci