Coldplay, Stromae, Bruno Mars... Ces artistes impliqués dans une affaire de plagiat

Ecrit par

La frontière entre inspiration et copie est mince, et ces dernières années, de nombreux artistes ont été impliqués dans des affaires de plagiat. On fait le point avec Coldplay, Stromae ou encore Bruno Mars !

La nouvelle est tombée hier mercredi 10 août, Ed Sheeran est accusé de plagiat pour Thinking Out Loud. Son tube au succès planétaire aurait un peu de trop similitudes au niveau des accords, de la mélodie et du rythme avec le titre Let’s Get It On de Marvin Gaye, et c’est le co-compositeur de la chanson Ed Townsend qui a décidé d'attaquer l’artiste britannique. En attendant que la justice tranche, c’est l’occasion pour nous de revenir sur les plus grosses accusations de ces dernières années ! Saviez-vous que Coldplay, Stromae ou encore Bruno Mars avaient été impliqués dans des affaires de plagiat ?

Robin Thicke et Marvin Gaye

Oui, encore lui. Pour cette affaire dont le verdict a été prononcé l’an dernier, Robin Thicke a été accusé de plagiat pour Blurred Lines en featuring avec Pharrell Williams et T.I. sur le titre Got To Give Up du défunt chanteur. Si lorsque Robin Thicke était revenu sur le jugement de Blurred Lines assurant que jamais il ne volerait un autre morceau, la justice a été sans appel et le chanteur reconnu coupable.

Twin Twin et Stromae

Si cette affaire n’est pas allée jusqu’aux tribunaux, le groupe français Twin Twin qui a représenté la France à l’Eurovision en 2014 a été vivement critiqué pour de trop grandes ressemblances quant au rythme et l’univers de son titre Moustache avec Papaoutai de Stromae. Les Twin Twin se sont alors défendus en affirmant que leur titre avait été écrit un an avant la sortie de l’album Racine Carrée de Stromae.

Nirvana et Killing Joke

On remonte un peu dans le temps pour cette affaire des années 90 qui concerne le groupe de grunge Nirvana. Vous connaissez tous l’air et/ou les accords du riff simple, efficace, légendaire de Come As You Are, et vous risquez de tomber des nues. Le groupe Killing Jones avait réagi à la sortie du titre en l’accusant de ressembler un peu trop à leur morceau Eighties. Et bien, même si l’affaire n’est pas allée jusqu’en justice, notre bonne foi ne peut qu’affirmer qu’ils n’ont pas vraiment tort…

Coldplay et Joe Satriani (et Alizée)

L’hymne à la joie et à la vie de Coldplay n’aurait-il pas été à l'origine de Chris Martin et sa bande ? À sa sortie, le guitariste Joe Satraini a très vite pointé du doigt la mélodie de la chanson qui s’est un peu trop inspiré de son titre If I Could Fly. Il est vrai que la ressemblance est troublante, et si on veut chercher la petite bête, on peut même également y trouver quelques point communs avec le single J’en Ai Marre d’Alizée.

Bruno Mars et Breakbot

Bruno Mars aurait quand même plus attendre un peu plus longtemps pour réaliser un plagiat aussi évident… Sortis à deux ans d’intervalle (Baby I’m Yours en 2010, Treasure en 2012), les deux morceaux sont très très semblables, ce qui est d’autant plus choquant quand on sait que le chanteur américain avait demandé au label Ed Banger s’il pouvait reprendre le morceau. On lui avait répondu non, mais cela n’a visiblement pas arrêté Bruno…