Coldplay, Radiohead, MGMT... les influences les plus pop rock de Frank Ocean

Ecrit par

Frank Ocean est allé se servir chez de nombreux artistes, que ce soit avec des samples ou des reprises. Des influences parmi lesquelles on retrouve, entre autres, Coldplay, Radiohead ou encore MGMT !

Le second album de Frank Ocean, attendu pour le 31 juillet dernier au plus tard puis finalement pour le vendredi 5 août n'a toujours pas pointé le bout de son nez. En revanche, l'artiste joue les trolls de luxe sur le site Boys Don't Cry, le nom de son nouvel opus tant attendu, où un stream le montre en train de faire des traveaux de ... menuiserie ! Les fans espèrent désormais qu'il sera dans les bacs le 13 novembre prochain mais les plus désabusés d'entre eux ont choisi d'abandonner tout espoir afin de s'épargner une nouvelle déception. Dans ces temps d'attentes et d'incertitudes on est allé fouiller dans la discographie du chanteur pour ressortir ses influences les plus étonnantes. Eh oui, si Frank Ocean passionne et intrigue autant, c'est qu'il transcende les genres musicaux. Si le monde entier ou presque est tombé amoureux de Channel Orange, c'est que son premier album n'était pas un pur produit hip hop ou R&B. Frank Ocean est influencé par des styles de musiques différents et qui donnent à ses propres productions un genre plus alternatif. De Radiohead à Stevie Wonder en passant par MGMT, Jimi Hendrix ou encore Coldplay le californien s'est nourri de nombreux artistes au cours des années.

Radiohead

Frank Ocean est un homme de goût et à ce titre il semble faire partie des fans du groupe anglais. Sur You Tube, on trouve ainsi une vidéo du chanteur reprenant leur célèbre Fake Plastic Trees dans une version très personnelle. Mais ce n'était pas la première fois que l'américain intégrait du Radiohead à ses compositions. En 2011, sur sa mixtape Nostalgia Ultra, le titre Bitches Talkin' se moque de filles qui ne connaissent pas Radiohead alors qu'en fond sonore on peut entendre jouer le titre Optimistic ( de l'album Kid A).

Coldplay

C'est toujours sur Nostalgia Ultra que Frank Ocean sort une variation du Strawberry Swing de Coldplay. Le chanteur sample intégralement l'instrumentale de la chanson et inclut même un couplet du groupe pour fermer la chanson. La version de Frank Ocean joue la carte de la nostalgie à l'image de sa bien nommée mixtape. Street Fighter, la séquence d'ouverture de Nostalgia Ultra contient elle aussi des sample de Coldplay, on entend ainsi une version très accélérée de l'ouverture de Life in Technicolor ii et l'intro distordue de Lovers in Japan !

MGMT

Frank Ocean semble être également fan du travail de MGMT. Il a ainsi repris en intégralité l'instrumentale de leur titre Electric Feel pour une chanson renommée Natural Feels aux connotations tout aussi sexuelles. L'interlude précédent ce titre, Soul Calibur, intègre également des versions accélérées des morceaux Kids et 4th Dimensional Transition de MGMT.

... et les autres

Sampler des artistes est une pratique qui a toujours existé dans le monde de la musique mais il arrive que les samplers ne demandent pas l'autorisation aux ayant droits (sic). C'est le cas de Frank Ocean pour son titre American Wedding et son sample intégral de l'instru du Hotel California de Eagles. Le groupe a menacé d'attaquer en justice Frank Ocean mais celui-ci a rappelé qu'il avait sorti cette chanson sur une tapement gratuite et n'en avait tiré aucun profit. Le chanteur finira pourtant par faire disparaître toute trace en ligne de la chanson et la jouera en live sans l'instru des Eagles. Sur Channel Orange, Frank Ocean samplera des extraits de Little Miss Lover de Jimi Hendrix et Superwoman de Stevie Wonder.