Coldplay de retour à Paris la tête pleine de rêves (live report)

Ecrit par

C’était l’événement hier soir ! Coldplay présentait son nouvel album A Head Full Of Dreams dans le cadre intimiste de la salle Wagram. VirginRadio.fr y était et vous fait revivre cette soirée exaltante.

C’était Noël avant l’heure pour les fans de Coldplay ! Le groupe britannique retrouvait hier soir son public parisien pour un concert surprise exceptionnel. Annoncé il y a quelques jours, l’événement était réservé à une poignée de chanceux tirés au sort. Car outre les retrouvailles tant attendues avec le public français, la soirée avait une saveur toute particulière. Habitué à soulever les plus grands stades du monde, Coldplay se produisait cette fois sur la scène de la sublime salle Wagram, devant un millier de personnes seulement. Alors évidemment, inutile de préciser que l’excitation était palpable avant même de pénétrer dans la salle. Devant la fosse pleine à craquer, on découvre une petite scène parée d’un grand drap coloré et de guirlandes de fleurs. Véritable ode à la vie, le nouvel album de Coldplay A Head Full Of Dreams marque en effet une nouvelle ère dans la carrière du groupe, qui nous plonge maintenant dans un univers coloré et onirique. Après une première partie assuré par Mathieu Madénian (invité de dernière minute par Chris Martin himself), il est un peu plus de 20h30 lorsque la salle est plongée dans le noir et que Coldplay surgit joyeusement sous les acclamations de la foule.

Coldplay de retour à Paris la tête pleine de rêves (live report)

Le concert s’ouvre sur le titre éponyme du nouvel album, déjà chantonné à l’unisson par le public. Si ce premier morceau annonce alors un show promotionnel pour A Head Full Of Dreams, la soirée sera finalement rythmée par un joli concentré de tubes cultes efficaces et de nouveaux titres pop. Chris Martin et son groupe vont vite nous faire comprendre que les mots d’ordre de ce soir sont purement et simplement le plaisir et le partage. Les musiciens se lancent donc dans un best-of de leurs plus grands succès et retournent la salle en l’espace de quelques minutes. L’ambiance féérique de Paradise fait place au très puissant Clocks puis Chris Martin retrouve son piano pour entonner Fix You, cette sublime ballade dont on ne lasse pas, même après dix ans. Entouré de Will Champion à la batterie, Guy Berryman à la basse et Jon Buckland à la guitare, Chris Martin se montre plus émouvant sur Magic, avant de nous embarquer de plus belle dans un tourbillon de couleurs avec Yellow. Composée avec Gwyneth Paltrow, Everglow gagne en intensité lorsqu’elle est interprétée en live, mais c’est surtout le tube en puissance Hymn For The Weekend qui fait véritablement monter l’ambiance d’un cran.

Coldplay de retour à Paris la tête pleine de rêves (live report)

Sourire chaleureux et regard pétillant, Chris Martin contamine tout le monde par sa joie de vivre et sa bonne humeur. Il invite les fans à danser avec lui, à grands renforts de « merci beaucoup mes amis ! ». La fête bat son plein sur Charlie Brown et le chanteur fait signe à toute la salle de s’accroupir pour sautiller de plus belle sur le refrain. Généreux et bourré d’énergie, Chris Martin semble un peu frustré d’évoluer dans un espace si confiné, mais le leader mène la danse et occupe pleinement la scène en sautillant d’un pas aérien. Très proches de leur public, les quatre musiciens échangent régulièrement des regards complices, visiblement ravis de partager ce moment rare de communion. Après le très tubesque Viva La Vida scandé en chœur par le public, Coldplay disparait quelques instants sur les notes de l’interlude Kaleidoscope, pendant que la salle s’époumone pour les faire revenir. L’attente est de courte durée puisque le quatuor fait son retour sur A Sky Full Of Stars en dansant sous une pluie de confettis étoilés.

Coldplay de retour à Paris la tête pleine de rêves (live report)

S’installant au piano, Chris Martin s’essaye à quelques phrases en français avant de déclarer son amour à notre pays dans sa langue natale. « Il y a deux semaines, on s’est dit qu’on avait besoin de venir jouer à Paris. On a trouvé cette salle, vous êtes venus à la dernière minute, notre équipe a organisé tout cela à la dernière minute et on est tellement heureux d’être ici. Vous avez tout notre respect et notre amour. On adore Paris, on adore la France, on espère que vous allez bien. » Up&Up, l’hymne fédérateur du dernier album, vient achever un show d’un peu plus d’une heure, et les lumières se rallument sur un public comblé et euphorique. Ce soir-là, Coldplay a su faire preuve d’une communion exemplaire et a sans aucun doute réchauffé le cœur du public parisien. Le groupe nous a transporté au cœur de son univers onirique, invitant chacun à s’aimer, à se montrer solidaire, et surtout à rêver et célébrer la vie à nouveau. Après ces retrouvailles chaleureuses, on constate que Coldplay et son enthousiasme communicatif nous avaient bien manqué. La tournée promet de très belles surprises et on a hâte de découvrir la suite. Le groupe sera en tournée en 2016 et a déjà annoncé de nombreuses dates pour le A Head Full Of Dreams Tour, notamment à Nice le 24 mai.