Christine and the Queens et Paul Kalkbrenner confirment leur suprématie à Musilac (REPORT)

Ecrit par

La chanteuse française et le producteur allemand ont illuminé le festival de Musilac par leur talent ce vendredi 12 juillet. 

Christine and the Queens

Du repos ? Connaît pas. En tournée dans de très nombreux festivals depuis plusieurs mois (dont celui de Coachella aux Etats-Unis et de Glastonbury au Royaume-Uni s'il vous plait), Christine and the Queens ne s'arrête pas. Pourtant, s'il y a bien une critique qu'on ne peut pas lui faire, c'est de s'économiser sur scène. Pendant plus d'une heure, la chanteuse française enchaîne les tubes et les interactions avec le public. Et c'est d'ailleurs avec beaucoup d'humour (une qualité que peu de gens lui connaissent) que Chris aime partager avec ses fans. Passionnée de danse, cette dernière sublime la scène par sa présence et celle de ses danseurs. Une scénographie très visuelle qui se marie parfaitement avec l'univers que souhaite renvoyer l'interprète de Comme si -l'un de ses derniers tubes à écouter d'urgence- et qui semble ravir petits et grands.  

Paul Kalkbrenner

Il était, il est et il restera toujours l'un des maître de la Techno. À 42 ans, Paul Kalkbrenner parcours le monde au gré de ses concerts. Il y a quelques jours, le producteur allemand était en Serbie, puis en Autriche. Le voilà maintenant à Aix-les-Bains où il revient pour se produire au festival de Musilac. Et quel plaisir ! Ils étaient d'ailleurs nombreux à venir observer cet ovni de l'univers musical sur la scène Lac. Pour lui, pas d'interactions vocales, tout passe par la musique. Des sons entraînants qui font danser encore et encore. Sur son tube Sky and Sand, c'est l'euphorie. Les mains vers le ciel, les festivaliers profitent. Lorsque Paul Ka se met à remixer Stromae, même chose. Quatre-vingt-dix minutes de show extraordinaires qui nous confirment le talent de ce grand artiste.