Christine and the Queens en 5 dates clés, l'interview pour TF1

Ecrit par

Interrogée au micro de TF1 pour l’émission 50 min Inside, Christine and The Queens, alias Héloïse Letissier est revenue sur les cinq dates clés de sa carrière. Décryptage de l’interview de cette artiste pas comme les autres.

2015, Héloïse s’en souviendra certainement, puisque c’est un peu l’année de la consécration pour l’artiste nantaise. Chaleur Humaine a été certifié disque de diamant grâce à ses 500 000 exemplaires écoulés et elle a donné pas moins d’une centaine de concerts en France et à l’étranger. Cette année est aussi marquée par la sortie de l’album de Christine and the Queens aux Etats-Unis. Le disque obtient un succès critique et commercial outre-Atlantique, et le site américain EW a même qualifié la chanteuse d’« importation française la plus cool depuis Brigitte Bardot ». À l’occasion d’une interview récemment accordée à TF1 pour l’émission 50 mn Inside, Christine est revenue sur cinq dates clés de sa carrière. On les découvre tout de suite !

23 octobre 2010 : Christine poste sa première vidéo sur Youtube, celle d'une reprise d’Holidays de Madonna, des images qu’elle redécouvre avec étonnement et amusement. « C’était déjà Christine mais dans une autre énergie (…) je ne savais pas trop si je voulais faire peur ou faire plaisir »

14 février 2014 : Christine est nommée aux Victoires dans la catégorie révélation de l’année, ce soir là elle termine sa prestation sur une choré improvisée. « J’ai l’impression que c’était ma première rencontre avec le grand public. »

29 avril 2014 : Son clip Saint Claude est dévoilé, la vidéo montre que son univers est aussi musical que visuel. C'est un clip qu'elle a elle-même mis en scène « J’avais envie de présenter le personnage et projeter l’univers »

5 décembre 2014 : Gad Elmaleh déclare sa flamme à Christine en postant la vidéo de sa chorégraphie sur It, une consécration pour elle. « Je trouve ça super que le personnage de Christine fasse danser d’autres gens. »

19 février 2015 : Héloïse donne sa première date outre-Atlantique, à Montréal. C'est la première fois où elle a pleuré sur scène « La salle chantait plus fort que moi les paroles, je ne pensais pas qu’à Montréal on écoutait mon album (…) j’ai été presque prise de court par l’amour des gens. »