Christine and The Queens : Elle se confie sur sa tournée américaine, son prochain album et le fait d’être "bizarre"

Ecrit par

Après sa tournée américaine, Christine and The Queens s’est confiée sur son prochain album et pourquoi le fait d’être "bizarre" est "incroyable".

Quand elle n’est pas sur scène Heloïse Letissier est une jeune femme timide et solitaire. Il lui suffit d’endosser le costume de Christine and The Queens pour se transformer en bête de scène comme le prouve le report de son Paris In Live au Badaboum et remporter l’adhésion d’un public qui ne la connait pas. Elle l’a fait à la sortie de Chaleur Humaine il y a un an et demi, passant de scènes intimistes à de grands zéniths, elle reproduit l’exploit aux Etats-Unis. Quelques jours seulement après avoir terminé sa tournée américaine, Christine and The Queens s’était confiée au site américain Billboard sur cette première série de concerts, son prochain album et sur le fait de s’entendre dire qu’elle est "bizarre".

Son prochain album

J’ai déjà écrit 12 chansons mais pour un seul album je peux composer jusqu’à 30 titres, alors je ne suis peut-être pas tout à fait prête. Je me sens bien quand j’écris. Je pense que j’écrirai 10 chansons la semaine prochaine. C’est un muscle et tu dois entrainer ton muscle.

Sur sa tournée américaine

C’était incroyable ! Je faisais la première partie de Marina and The Diamonds et je l’ai vue monter sur scène 5 à 6 fois par semaine. Ce qui est épuisant physiquement d’autant qu’elle a des chansons exigeantes vocalement. Et à chaque fois, elle a fait le show ! Pour ma tournée en France, je n’avais pas plus de trois dates par semaine ! (…) C’était intéressant pour moi de redevenir une première partie dans un pays qui ne me connait pas. Je dois dire que j’aime plutôt ça. J’aime ne pas être attendue et finir par convaincre un public. C’était rafraichissant. Et puis j’ai découvert de nombreuses villes américaines que je ne connaissais pas et maintenant je veux revenir et en voir plus !

Sur sa carrière américaine

J’ai vu la différence quand j’ai joué au Webster Hall (à New-York où elle a fait salle comble, ndlr) j'ai senti que j'étais un peu plus reconnue en tant qu’artiste. Mais je me sens chanceuse d’avoir de bonnes critiques, de susciter de l’intérêt pour certains médias et de voir se remplir les salles chaque fois un peu plus. Je commence à penser que peut-être je peux faire quelque chose aux USA alors que la dernière fois en avril, je me disais que j’étais inutile ici !

Sur son passage au The Daily Show et le fait que le présentateur a dit d’elle qu’elle était "bizarre"

C’est le meilleur compliment que l’on puisse me faire ! Avoir les mots "incroyable" et "bizarre" dans la même phrase c’est la meilleure publicité pour moi.Christine and the Queens avait chanté iT, No Harm Is Done et Tilted au Daily Show.

Source : Billboard.com