Carl Craig : Une transe hypnotique aux Plages Electroniques

Ecrit par

Vendredi 5 août, les Plages Electroniques ont été plongées dans une transe hypnotique, orchestrée par un Carl Craig très en forme !

Après une première soirée aux Plages Electroniques où Birdy Nam Nam était, le très beau, clou du spectacle, changement d’ambiance pour la deuxième soirée du festival. Le matin du vendredi 5 août, des vents très forts ont soufflé sur le site des Plages Electroniques dévastant une partie des infrastructures. Les équipes du festival ont donc travaillé d'arrache pied pour remettre tout en place en un temps record. Mais si l’ouverture des portes a été retardée, au grand dam des festivaliers trop impatients de prendre possession des lieux, la soirée s’est déroulée sans encombre. Exigeante la programmation des Plages Electros prouvait ce soir là qu’elle couvrait bien tout le spectre des musiques électroniques avec la présence en tête d’affiche de Carl Craig, éminent représentant de la techno de Détroit.

A des milliers de kilomètres de “sa” ville, dans la chaleur de la côte d’Azur, l’aura du DJ allait-elle faire effet alors qu’il succédait sur la scène de la Plage au trio français Appolonia ? Ces derniers avaient fait se déhancher avec vigueur les spectateurs mais avec Carl Craig une toute autre ambiance s’est installée, l’heure était toujours à la fête mais sous forme de transe. Telle une boucle hypnotique, la musique de Carl Craig semblait agir comme un mantra sur le public lancé dans des danses frénétiques. De quoi se préparer en douceur à la suite de la soirée avec Nina Kraviz...