Calogero : Un feu d'Artifice à Bercy (Live Report)

Ecrit par

Hier soir, Bercy vivait au rythme de Calogero, le temps d’une soirée. Revivez le concert avec VirginRadio.fr.

Qu’on se le dise, la France aussi a des artistes dont elle peut être fière et Calogero en fait partie. Hier soir, il jouait face à un Bercy complet et c'est un véritable feu d'artifice musical qu'il nous a offert. Après Loud et Raise Me Up, Corson (invité pour la première partie) laisse la scène à celui que tout Bercy attend avec impatience. Quelques minutes plus tard, Calogero apparait. Surplombant la salle , il commence avec Fidèle. Si son dernier album est sorti il y a quelques mois, la foule se l’est déjà approprié et scande chaque parole. Bien sûr, les anciens titres comme Pomme C ou Prendre Racine trouvent naturellement leur place dans la setlist. Entre deux morceaux, Calogero prend le temps d’évoquer Les feux d’Artifices, . Savez-vous pourquoi il a choisi Londres pour l’enregistrer ? Il y a trois raisons : « La première, c’est pour la frime. La deuxième, c’est pour le sons. La troisième, c’est pour enfin conduire dans le sens qui lui (me) convient ». Oui, il enchaine avec Conduire en Angleterre et personne dans le public ne trouve quelque chose à redire.

Alors que les « Calo, Calo » résonne, il enchaîne avec avec Avant Toi, extrait de son dernier album. On continue avec La Fin de la Fin du Monde mais heureusement pour Bercy, ce n’est pas la fin du concert. Histoire d’introduire J’ai Le Droit Aussi, il pose une question qui fait réfléchir : « Pourquoi y a t-il des gens tristes qui ne veulent pas que les autres soient gays ? » Si VirginRadio.fr salue le jeu de mot, la foule salue le titre. S’ensuivent L’éclipse, Le soldat et Danser Encore et le public en redemande toujours plus.

Quand vient C’est Dit (extrait de l’Embellie), Calogero délaisse les guitares électriques pour s’offrir une pause acoustique. Après Le Passage des Cyclones, c’est Le Monde Moderne qui résonne à Bercy. Soudain, on comprend alors qu’au fond, nous somme tous pareils. Tout le monde a « le coeur qui saigne » pour une raison ou pour une autre, mais si le temps d’une soirée, plus rien n’existe. Après un petit clin d’oeil à Midnight Express, il enchaîne avec Aussi Libre Que Moi. En ayant trouvé l’équilibre parfait entre ses anciens et nouveaux morceaux, Calogero offre un show complet qui ne laisse personne dans la salle indifférent.

Calogero - Le Portrait

S’il trouve que nos voix sont belles, on ne peut clairement pas lutter contre la sienne. Toujours est-il que lorsque Face A la Mer commence, c’est l’explosion générale. Comme il le dit, « ce soir Bercy, c’est 2.0.1.4, action » : La salle est remontée à bloc et encore, ce n’est comparée à son état lorsqu’il enchaîne avec En Apesanteur. Bien sûr, il ne pouvait pas s’offrir Bercy sans jouer Un Jour au Mauvais Endroit, titre phare de son dernier album. Quand le concert s’achève, le public en ressort convaincu que Calogero est l’un de ses artistes capable de tenir une foule de plus de 10. 000 personnes. Mais ça, on le savait déjà. Vous y étiez ?


7 commentaires
  • Génial , grandiose et hypnotique . Calogero c'est le MEILLEUR, vivement le Zénith.
  • Géant ce p'tit homme. Concert plein d émotions
  • Super concert j'en veux encore.
  • Calocalo tu étais à l after show ? C était comment ?
  • Super Concert, j'ai adoré ! After show excellent.