Britney Spears se dit "traumatisée" et demande la levée de sa tutelle !

Ecrit par

La star s'est exprimée devant le tribunal de Los Angeles pour la première fois en 13 ans de tutelle. 

Il y a quelques mois, la sortie de Framing Britney Spears, un documentaire choc, révélait au monde entier la triste vie de Britney Spears, sous la tutelle de son père depuis 2008. Produit par le très sérieux journal New York Times, le projet tente d'explorer la relation vicieuse et intéressée qu'entretient le père de la chanteuse avec sa riche et célèbre fille et met également en avant les nombreux méfaits de l'exposition à outrance. Un problème que connaît bien le princesse de la Pop, devenue célèbre à l'âge de 17 ans avec la sortie de son tube Baby One More Time. On y découvre les conséquences d'une sexualisation et d'une objetisation exagérées de la femme sur la vie de cette artiste fragile et mal entourée. Des années de déchéances et de scandales étalés sur la place publique qui l'ont mené, en 2008, à être placée sous la tutelle judiciaire de son père et à perdre, en partie, la garde de ses deux enfants au profit de son ex-mari.

Ces derniers mois, alors que le mouvement #FreeBritney (#LibérezBritney), initié par les fans de la chanteuse, commence à faire de plus en plus de bruit, les médias semblent s'intéresser davantage au cas de l'artiste. En effet, plusieurs sources ont découvert que cette dernière était totalement prisonnière de l'emprise de son père. Ce dernier, décrit comme un personnage cruel et vénal, est à l'origine de toutes les décisions liées aux finances, à la carrière mais aussi à la vie de sa fille. Une situation que Britney Spears souhaiterait désormais se terminer. Elle avait d'ailleurs récemment demandé au tribunal de remplacer Jamie Spears par la tutrice professionnelle qui cogère actuellement son cas avec son père. Des prises de décisions de plus en plus fréquentes de la part de la jeune femme qui semblait pourtant parfaitement heureuse sur les réseaux sociaux, eux-aussi géré par l'entourage de son géniteur.

Ce mercredi 23 juin, la star planétaire s'exprimait, à sa demande, lors d'une audience menée via internet. Une première pour elle depuis sa mise sous tutelle il y a 13 ans. Se disant "déprimée" et "traumatisée", cette dernière a parlé durant plus d'une vingtaine de minutes de manière ininterrompue afin d'exprimer son souhait de lever le plus rapidement possible cette tutelle qui, selon elle, lui fait "plus de mal que de bien". Très virulente dans ses propos, l'interprète de Toxic se dit "en colère" face à une tutelle qu'elle qualifie de totalement "abusive". "Ils ont fait un beau boulot en exploitant ma vie. Cette audience devrait être ouverte au public. Ils devraient écouter et entendre ce que j’ai à dire" a t-elle affirmé à la barre. Privée de la majorité de ses libertés fondamentales, l'artiste va plus loin en affirmant qu'on lui empêche même de se marier et d'avoir des enfants. En effet, elle serait forcée de porter un stérilet et aurait été interdite, malgré plusieurs tentatives, de le retirer afin d'avoir un enfant avec son compagnon Sam Asghari.

Selon un rapport cité par Le New York Times, "Elle en a 'marre qu’on profite d’elle' et dit que c’est elle qui travaille et rapporte de l’argent mais qu’elle paye pour tout le monde autour d’elle". Il faut dire que la chanteuse est dans une situation rocambolesque où elle doit payer pour ses frais d'avocats afin de contester la tutelle mais, qu'en parallèle, il lui revient aussi l'obligation de régler ceux -très importants- des tuteurs qui contestent ses demandes devant le tribunal. "J'ai dit au monde que je suis heureuse et que je vais bien" mais "je suis traumatisée", affirme la chanteuse de 39 ans qui assure "pleurer tous les jours". Resté discret face à la polémique qui l'incrimine, Jamie Spears a dit être "désolé de la voir dans une telle souffrance" et confie qu’il aime "beaucoup" sa fille. Des propos qui ne devraient pas convaincre Britney Spears qui affirme, concernant ce dossier, que "Ma famille n'a rien fichu du tout".

Après treize ans à supporter une tutelle à laquelle elle ne pensait pas avoir le droit de renoncer, Britney Spears s'est donc exprimée pour la première fois lors d'une audience choquante aux yeux du monde entier. Soutenue par de nombreuses célébrités telles que Mariah Carey, Justin Timberlake ou encore Rose McGowan, la chanteuse ne souhaite désormais qu'une chose : "Je veux juste reprendre ma vie, ça fait treize ans et ça suffit".

Crédit : abaca