Brit Awards 2017 : Rag’N’Bone Man, révélation de l’année, continue son ascension

Ecrit par

Rag’N’Bone Man a été sacré révélation de l’année aux Brit Awards 2017, l’occasion pour nous de revenir sur l’ascension figurante de Rag’N’Bone Man.

C’était la consécration hier soir mercredi 22 février pour Rag’N’Bone Man. Après avoir remporté un très convoité Critic Choice Awards, l’artiste britannique a été sacré révélation de l’année aux Brit Awards 2017, un prix qui devrait ne faire qu’accroître d’autant plus la notoriété du chanteur à travers le monde. Cette prestigieuse récompense n’est finalement qu’une suite logique au succès fulgurant qu’a connu Rory Graham ces derniers mois, et l’occasion pour nous de revenir sur son ascension. Si Human est son premier album, la carrière de Rag’N’Bone Man a commencé depuis 2012, et la sortie de son premier EP Bluestown. S’en suivra quelques autres courts opus, dont Wolves en 2014 qui connait un début de succès, mais c’est finalement son single Human qui l’a réellement fait connaître du grand public. Dès la première écoute du titre, on n’a pu rester indifférent face à la voix de ténor enveloppante, réconfortante, sincère et puissante de l’artiste. Le tout mis en valeur par plusieurs univers, hip hop, blues, soul, pop, sur un rythme très mélodique.

Peu à peu Human s’impose sur les ondes et les charts, et certains voient déjà en lui un Adele au masculin, qui veut toucher avant tout les gens avec ses capacités vocales, finalement l’instrument le plus naturel qui nous est donné. Avant d’être chanteur, Rag’N’Bone Man travaillait dans le social, et explique que l’empathie de sa voix vient peut-être de son passé professionnel. Virgin Radio avait très vite vu tout le potentiel en lui, et avait invité le Britannique dans le Lab où tout le monde avait été impressionné par son live ouvert au public. Son premier album Human sorti le 10 février avait confirmé tout le bien qu’on pensait déjà de lui. Un univers singulier, un côté crooner hyper attachant et cette voix bien sûr qui procure mille frissons... cet opus donnait toutes ses chances à Rag’N’Bone Man de séduire un public de plus en plus large. Et on avait bien raison, Human lui a permis de devenir l’artiste masculin de la décennie ayant vendu le plus d’album en une semaine au Royaume-Uni avec 117 000 exemplaires écoulés, ainsi que de remporter son premier Brit. L’aventure Rag’N’Bone Man ne fait que commencer…