Brigitte se dévoile sans fard ni artifice dans NUES (critique)

Ecrit par

Brigitte a 10 ans et pourtant, pas une seule ride. Avec ce nouvel album, le duo a laissé tomber les masques et s'est détaché de sa gémellité. Cette fois, avec NUES, elles se livrent totalement. 

Brigitte, c'est le duo français qui apporte un peu de fraîcheur à notre paysage musical depuis dix ans déjà. Sylvie et Aurélie ont déserté nos radars après la sortie du très réussi A Bouche Que Veux-Tu et les voilà quelques années plus tard qui nous reviennent avec un nouvel album - NUES. Et comme son titre l'indique, cet opus est pour elles une façon de se livrer complètement. Leurs failles, leurs forces et tout ce qui les construit en tant que femmes (et en tant qu'artistes) tient en 11 chansons et c'est une réussite. 

C'est Palladium qui ouvre le bal. Sorti il y a quelques mois pour promouvoir cette nouvelle ère, cette hymne à la solidarité féminine nous ferait presque apprécier les ruptures amoureuses : "viens on pleure, on pissera moins", chantent-elles. Et si on est sûrs d'une chose, c'est bien que Palladium n'est pas un "vieux hit à la gomme", bien au contraire. Dans Sauver Ma Peau, elles abordent la difficulté de partir quand, pourtant, c'est la seule chose qu'il reste à faire ("c'est décidé on te quitte, moi et boîte de mouchoirs"). Les amateurs de variété y retrouveront peut-être un air qui aurait pu être signé Michel Berger et France Gall (le piano, c'est sûrement le piano) et à bien y réfléchir, on aime l'idée d'avoir une version moderne de ce qu'a proposé ce duo mythique. 

Paris rend hommage à cette capitale qu'elles détestent parfois mais qui fait partie d'elles tandis que dans Zelda, c'est à la femme de l'écrivain Francis Scott Fitzgerald qu'elles consacrent un titre. De la relation parfois difficile que peut entretenir une  fille avec son père (Mon Intime Etranger) au lien indescriptible et puissant qui la lie à sa mère (Le Goût du Sel de tes Larmes), de la mythologie à la poésie, des années 60 (La Babydoll de mon Idole) à la modernité de notre époque (Palladium, toujours), Brigitte explore  en profondeur toutes les facettes de la femme. Femme amoureuse ou blessée, mère ou fille, groupie ou libre comme l'air, chaque femme est brillamment représentée dans cet opus. En voulant se mettre à nu, Brigitte propose un disque universel, un disque dans lequel chacune pourra se retrouver. 

Au final, Brigitte aura eu besoin de se séparer un peu (l'une à L.A et l'autre à Paris) pour mieux se retrouver. On le retrouve renforcées par leurs différences et surtout, prêtes à défendre cet album qui devrait s'inscrire parmi les plus marquants de la carrière du duo. NUES est poétique, rythmé, doux et parfois mordant. C'est un album complexe (comme n'importe quelle femme, quand on y réfléchit) mais qui, clairement, est brillant.

A RETENIR
  • Palladium
  • Sauver Ma Peau
  • Paris
  • La Babydoll de mon idole
  • Zelda
Source : spotify, Youtube, Sony Music, Virgin Radio