Boulevard des Airs : Florent Dasque en interview exclu pour VirginRadio.fr !

Ecrit par

Boulevard des Airs, c'est LE groupe à ne pas manquer en ce moment. D'ailleurs, le nouveau titre "Emmène-moi" est dans la toute nouvelle playlist de Virgin Radio ! De notre côté, nous avons eu la chance d'interviewer Florent Dasque ! Découvrez ses propos en exclu pour VirginRadio.fr tout de suite.

Cet été, Boulevard des Airs et Carly Rae Jepsen étaient dans le lab Virgin Radio et cela a été pour quelques uns d'entre vous l'occasion de découvrir ce groupe français qui fait tant parler en ce moment. Et pour cause, leur titre "Emmène-moi" fait un carton actuellement, il fait même partie de la toute nouvelle playlist Virgin Radio ! La rédac a eu la chance de poser quelques questions au guitariste et chanteur du groupe, Florent Dasque, à l'occasion d'une petite visite à la capitale. Avant de nous lancer dans le vif du sujet, rappelons un peu qui sont Boulevard des Airs. Le groupe français est actif depuis 2004 et est originaire de Tarbes dans le sud de la France. C'est même dans la cour de récré du lycée que Florent et son frère Jean Noël Dasque, Sylvain Duthu et Laurent Garnier décident de se lancer dans l'aventure BDA. Petit à petit, d'autre membres rejoindront le groupe et en 2011, un premier album Paris-Buenos Aires, verra le jour. Aujourd'hui, Bruxelles est leur troisième album et le groupe a déjà eu droit à un disque d’or et une nomination aux Victoires de la Musique. Depuis le début, les inspirations du groupe n'ont pas tellement changé. Le fait qu'il y ait 9 membres permet au disque d'être hétéroclite puisque chacun y va de ses petites idées en fonction des morceaux dans leurs oreilles. Au menu de Bruxelles : de la musique éléctro, des sons hispaniques et même quelques titres parlés qui peuvent faire penser à du rap ! On vous avait prévenu, c'est hétéroclite !

Boulevard des Airs : Florent Dasque en interview exclu pour VirginRadio.fr !

Car l'important dans Boulevard des Airs, c'est d'écouter ce que tout le monde a envie de faire. C'est d'ailleurs pour cette raison que Florent Dasque, son frère Jean Noël et Sylvain Duthu ont été producteurs des deux premiers albums. Pour Bruxelles, toute l'équipe s'y met ! "C'est une chose à laquelle on tient. Nous avons notre propre studio d'enregistrement dans le sud et nous enregistrons tout là-bas. Nous faisons même de la prise de son. C'est une façon pour nous de montrer ce que Boulevard des Airs sait faire." Et ils savent en faire beaucoup ! Tous les membres du groupe jouent d'au moins un instrument, si ce n'est plus. Mais est-ce que cette volonté de travailler en autarcie est là pour avoir une plus grande liberté artistique ? Eh bien pas tellement : “C’est surtout un choix personnel. Quand nous avons signé avec Sony, nous leur avons dit que nous voulions continuer à travailler comme ça et ça n’a jamais été un soucis. Après, je pense qu’il est totalement possible de travailler avec un réalisateur ou d’autres musiciens sans avoir de soucis, mais comme nous sommes déjà neuf, cela ferait beaucoup d’opinions à prendre en compte !” confie Florent Dasque.

Car travailler avec des gens qui sont proches d’eux depuis longtemps leur permet une chose qui est très importante aux yeux de Boulevard des Airs : “Cela nous aide à garder les pieds sur Terre, à coller avec la réalité. Notre discours en est peut-être plus honnête, mais nous travaillons aussi avec des gens que nous avons rencontrés plus récemment.” En parlant de nouvelles personnes, Mélissa Doya a rejoint le groupe pour devenir la seule voix féminine de Boulevard des Airs. “Nous cherchons toujours à faire plus de mélange, et quand j’ai rencontré Mélissa, elle faisait de la musique Flamenco. Nous avons d’ailleurs quelques morceaux de ce style dans le disque. Comme notre saxophoniste est parti il y a deux ans et que Mélissa est allée au conservatoire, cela nous paraissait totalement logique de la voir rejoindre le groupe.” Par contre, travailler seulement avec ses proches peut être parfois embarrassant. En effet, Florent Dasque nous raconte que depuis des années, le groupe a envie de faire un clip d’animation. Simplement, cela coûte très cher. “Nous avons donc pensé à faire des appels d’offres pour des étudiants en fin de cursus ou ce genre de choses, mais ce n’est pas facile. Nous adorerions vraiment faire de l’animation dans une de nos vidéos !”

Boulevard des Airs : Florent Dasque en interview exclu pour VirginRadio.fr !

Mais au delà de la musique, Boulevard des Airs, c’est aussi une véritable philosophie. Le mélange des langues, des cultures, la tolérance, l’ouverture d’esprit, autant de choses qui définissent le groupe et ses membres, et cela se sent. Toujours très proches de leurs fans, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vie, Florent Dasque explique que c’est très important pour eux. “Quand j’étais fan, j’aurais adoré rencontrer Bob Marley ou le chanteur de Muse (Matthew Bellamy) et c’est pour ça qu’aujourd’hui, on prend toujours le temps pour nos fans, c’est important. C’est aussi la philosophie du groupe. On veut rester collés à la réalité. C’est pour ça qu’on gère nos réseaux nous-mêmes, car comme ça, ils nous ressemblent plus.” D’ailleurs, si Florent Dasque pouvait travailler avec n’importe quel artiste, ce serait “Bob Marley, pour son héritage dans sa globalité. Sa musique et son message. Mais je ne peux que parler pour moi, je ne sais pas trop avec qui les autres voudraient travailler…” C’est sans doute pour toutes ces raisons que Cyril Hanouna est un grand fan du groupe et ce depuis plusieurs années. Si vous souhaitez découvrir Boulevard des Airs en live, une tournée sera lancée en octobre partout en France (le 20 novembre au Trianon à Paris). Sinon, vous avez le récap de Boulevard Des Airs en Showcase Virgin Radio à Nantes rien que pour vous ! Alors, des fans de Boulevard des Airs ?

Source : Léa Delaup pour VirginRadio.fr