Bonne nouvelle, Sia est grand mère à 44 ans !

Ecrit par

A 44 ans, Sia vient tout juste d'annoncer qu'elle est grand mère pour la première fois. 

Vous ne le saviez peut-être pas mais la chanteuse Sia est la mère adoptive de deux jeunes hommes. Et visiblement, le benjamin de cette belle tribu vient tout juste d'être papa : « Je suis une p***** de grand-mère ! Je sais, c'est fou. Mon plus jeune fils a eu deux bébés. Sur le moment, on peut dire que je me suis sentie horrifiée. Non en fait ça va, c'est cool ».

« Ils ont vécu dans dix-huit endroits différents en dix-huit ans. Cela fait commencer une vie sur des montagnes russes. Ils me disaient une chose, j'en découvrais une autre », a confié l'interprète de Together. « En grandissant, ils s'éloignaient du système de foyers d'accueil. Ils ont un toit jusqu'à 21 ans, mais ils avaient déjà 18 ans quand je les ai adoptés. Je suis un peu blasée depuis que j'ai fait des recherches sur le système d'accueil l'an dernier. Ce système nous met en échec ». Déterminée à venir en aide à son plus jeune fils, a tout mis en oeuvre pour l'aider à surmonter ces épreuves difficiles : « Je prie vraiment pour qu'il s'en sorte, car moi, il m'a fallu attendre mes 41 ans, je crois, pour gérer mes traumatismes ».

Sia, qui s'exprime très peu sur sa vie privée, cartonne en ce moment avec son dernier single - Together.

Source : GQ - Crédit : Abaca

10 commentaires
  • Signaler
    C'est une bonne nouvelle ! Personnellement j'ai hâte de devenir grand mère. Nathalie de liberationchildren.o rg
  • Signaler
    Je présume aussi, tu as de la chance Sia. Ma mère n’avait pas eu cette chance, car j’ai eu mon premier enfant trop tardivement. Elle n’a pas pu profiter de lui. J’espère que je ne serais pas comme elle. Romy de www.nettoyage06.com
  • Signaler
    Quand j’ai eu mon premier enfant, ma mère n’était pas présente. Elle était la plus triste de nous deux, car moi j’avais quand même mon mari et ma belle-mère. Je crois que ce sont les grand-mamans qui sont les plus heureuses dans ces moments. Léna de www.nettoyage-eau-pu re.com
  • Signaler
    Je me souviens aussi du moment où j’ai eu mon premier bout de chou. Ma mère était la plus heureuse. Elle ne voulait jamais quitter l’enfant un instant, qu’elle a même fini par déménager chez moi pendant un certain temps. Jade de www.eaupublique.fr
  • Signaler
    Moi aussi je trouve que cela resterait toujours une bonne nouvelle. Ma sœur a eu son premier enfant quand elle était au lycée, nos parents étaient vraiment déçus et fâchés. Mais lorsque le bébé est né, ils ont été les plus heureux. Margot de www.msn-06.fr