Bob Dylan ignore son prix Nobel mais joue de la guitare pour la première fois en 4 ans

Bob Dylan, un artiste très discret
Ecrit par

Bob Dylan ne s’est toujours pas exprimé au sujet de son prix Nobel de Littérature mais le jour où la précieuse récompense lui revenait, lors d'un concert à Las Vegas, il a pris sa guitare pour la première fois depuis 2012 !

Bob Dylan est un chanteur à part, son prix Nobel de Littérature vient d'ailleurs confirmer la place particulière qu'il occupe dans le panorama de la musique américaine. Il est ainsi la première personnalité à ne pas être stricto sensu un romancier ou un poète à recevoir l'illustre prix suédois dans cette catégorie. L'homme s'est réinventé au cours des années, sur le plan musical ( passant de la folk à l’électrique) mais aussi religieux ( tour à tour juif ou chrétien ) et ceux qui ont assisté à ses concerts savent que chacune de ses performances est unique. Lancé depuis 1988 dans un Never Ending Tour, Bob Dylan transforme en live ses plus grands classiques en chansons méconnaissables. Ce qui donne des concerts à la qualité très variable, parfois frustrants mais toujours surprenants. On est donc pas étonné que la dernière coquetterie du chanteur soit d'ignorer son propre prix Nobel.

Sans se la jouer Jean Paul Sartre, qui en son temps refusera le Prix Nobel de Littérature qui lui était offert, Bob Dylan fait le mort auprès de l'Académie suédoise. Celle-ci a tenté de le joindre depuis l'annonce de son prix mais pour l'instant ce brave Robert Zimmermann ne s'est toujours pas exprimé à ce sujet ni confirmé qu'il serait bien présent le 10 décembre à Stockholm au côté des autres lauréats pour recevoir sa récompense. Celui qui n'avait pas pris la guitare sur scène depuis plus de 4 ans, s'est saisi de sa six cordes alors qu'il jouait son titre Simple Twist Of Fate lors d'un concert à Las Vegas. Peut-être sa façon très personnelle de fêter son prix Nobel ?

Crédit : Micelotta Frank, Picturegroup/abaca