Birdy Nam Nam réchauffe la première soirée des Plages Electroniques (report) 

Les Plages Électroniques, virgin, radio, birdy, nam, nam
Ecrit par

Birdy Nam Nam clôturait la première soirée des Plages Electroniques à Cannes et c’est avec toujours autant de brio qu’ils ont régalé les festivaliers !

Les Plages Électroniques ouvraient leurs portes ce jeudi 4 août à Cannes. Une première soirée qui commençait toute en douceur puisque seule la scène de la Terrasse accueillait les festivaliers. Mais cela n’a absolument pas empêché les artistes programmés ce soir là de mettre une véritable ambiance de fête sur cet espace accolé au Palais des Festivals et qui surplombe la plage du centre ville cannois. Après le tour de chauffe de 123MRK et Branko, le public s’est mis totalement dans l’ambiance pour Birdy Nam Nam. Les festivaliers semblaient être venus spécialement pour eux, débarquant très nombreux et ne laissant quasiment plus un cm2 pour se mouvoir devant la scène. Un accueil très chaleureux auquel le groupe français s’est montré à la hauteur en réchauffant la Terrasse avec un set brillant.

Birdy Nam Nam a fait la tournée des festivals cet été et on était très curieux de les retrouver dans une “petite” configuration après leur set devant la gigantesque foule du Main Square à Arras ou même de Lives au Pont dans le Gard. Les français allaient-ils aussi bien gérer une modeste audience (2000 spectateurs tout au plus ce soir là aux Plages Electroniques) ? La réponse a été plus que positive. Commençant calmement en faisant doucement monter la sauce, les Birdy Nam Nam sont rapidement entrer dans le vif du sujet, dès le troisième morceau en interprétant Wild For The Night, incontournable banger qui a transformé les spectateurs en masse survoltée.

Les titres s’enchaînent avec un set composé de plusieurs nouvelles chansons où l’on distingue de plus en plus de chants, une nouveauté que le groupe nous avait teasé lors d’une récente interview. La bonne nouvelle c’est que le public y semble très réceptif alors que le nouvel album ne sortira qu’en septembre. A noter également, une scénographie plutôt intéressante avec une utilisation des écrans et des lumières qui semblent tout sauf aléatoire. Des écrans qui nous font rire aussi, parfois, comme devant la vidéo d’un homme arborant un masque et un autre un costume semblant se dandiner sur la même musique qui fait danser les festivaliers. Chaque performance scénique de Birdy Nam Nam en festival semble se conclure par le culte Abbesse mais loin d’être de la paresse pour le groupe, qui sait qu’il ne peut pas ne pas jouer ce titre, il est à chaque fois mixé différemment. On finit donc cette soirée chauffés à bloc et prêts à attaquer la deuxième soirée des Plages Electroniques, le vendredi 5 août…

Crédit : Birdy Nam Nam Twitter, Virgin Radio