Bienvenue chez Clément : Les histoires (horribles) derrière les comptines de notre enfance

Ecrit par

Nous adorons chanter ces comptines à nos enfants et pourtant, elles ne sont pas si douces... 

Nous les chantonnons depuis notre plus tendre enfance et le pire, c'est qu'encore aujourd'hui, nous les chantons à nos enfants... les comptines font partie intégrante de notre éducation et, quand on y pense, elles ne sont pas si douces... Ce matin, Clément a pris le temps de les décrypter pour nous et, vous allez voir, ça vaut le détour.

  • Une souris verte

Selon la légende, la souris verte serait une référence à un soldat vendéen. Ce dernier aurait été traqué par les soldats républicains pendant la Guerre de Vendée (qui s'est tenue entre 1793 et 1795) avant d'être soumis à différentes tortures. Le but étant d'en faire un «escargot tout chaud», pas besoin de beaucoup d'imagination pour voir l'horreur de la scène...

  • Nous n'irons plus aux bois

Cette comptine dénonce (de façon détournée) l'interdiction des maisons closes au cours d'une partie du règne de Louis XIV. Petit bonus, elle fait l'apologie de l'orgie sexuelle.

  • Au clair de la Lune

Au Clair de la Lune fait référence à l'action de faire la cour à une femme...

Bien qu'horribles, ces comptines avaient surtout pour but d'aider les enfants à mettre des mots sur leurs émotions.

Avouez, vous ne les chanterez plus jamais comme avant.

Source : Virgin Tonic