Bac Français Littérature, les plus belles perles de 2015

Ecrit par

Les épreuves du bac de français et littérature ont eu lieu ce matin, l’occasion pour nous de revenir sur les plus belles perles de 2015 et réaliser que les lycéens sont de sacrés champions du monde !

Le coup d’envoi du bac 2016 a été donné mercredi dernier avec la philo. Les épreuves se poursuivent et ce matin, les candidats ont dû se pencher sur les sujets de français et littérature. Ils n’ont d’ailleurs pas été des plus tendres avec Anatole France qui en a pris pour son grade depuis sur Twitter. Pas évidente, l'épreuve de français fait l’objet de nombreuses perles chaque année pour notre plus grand plaisir. En attendant celles de cette nouvelle session, revenons sur les plus belles réponses des lycéens dans leurs copies de 2015. On se demande où est ce qu’ils vont chercher tout ça, on détient ici de sacrés champions du monde !

"En rouge et noir et Stendhal."

"Les auteurs du Moyen-âge se sont beaucoup inspirés des auteurs de la renaicance."

"Le personnage du roman de Stendhal en fait, c’est un grand romantique, il est tellement love qu’il peut rester deux heures devant une fenêtre sans bouger."

"Le titre de Giono est bizarre car s’il y en a qui ne manquent pas de divertissement c’est bien les rois avec les banquets et leurs maîtresses."

"On peut comparer ce texte à l’Entonnoir d’Émile Zola."

"Le XIXème siècle, siècle des Lumières, réuni beaucoup de mouvements & d’auteurs. (…) Paul Verlaine est connu pour ses romans tel que Le Tour du Monde en 80 jours."

"La poésie satirique correspond à de la poésie qui parle de Satan. C’est un sujet très intéressant, mais pas toujours facile à traiter."

"Probablement que Musset voulait que sa pièce soit lue dans un fauteuil et pas joué au théâtre, mais on ne peut pas lui demander parce qu’il est mort."

"Ce que je peux dire c’est que j’échangerais bien ma mère contre une de ces mères dont ils parlent. Cadeau. Franco de porc."

"Selon Platon les androïdes seraient la raison de l’amour."

"Les deux premiers sujets ne me disaient rien alors je choisis ce troisième sujet quoique la fenêtre de notre F2 donne sur le cimetière."

"Parfois on se demande si certains écrivains comprennent ce qu’ils écrivent." (On l’a tous déjà pensé un jour)

"On peut y voir un nouveau monde du langage parce que Raymond Queneau appartenait au mouvement de lou-lipo. Vous en connaissez d'autres ?"

"De toute façon, Madame Bovary n’a jamais rien compris aux mecs."

"L’angoisse de la forme chez Flaubert se voit surtout lorsqu’il décrit le physique de Madame Bovary qui est une très belle femme : plutôt mince et avec un joli visage."