Bac 2015 : L'histoire géo version Taylor Swift, Spotify Game of Thrones

Ecrit par

Les lycéens sont en plein bac et chez VirginRadio.fr, nous sommes nostalgiques. Genre, vraiment. En fait, nous le sommes tellement que nous repassons les épreuves en les adaptant un peu (beaucoup).

Mon dieu, l’Histoire-Géo. Trop de cartes, trop de dates, trop de définitions. Et le plus beau, c’est qu’on y comprend jamais rien. Quand j’étais encore au lycée, j’adorais les cartes, juste parce qu’une fois coloriées, elles étaient jolies. Alors clairement, quand on m’a donnée un feuille blanche et vide le jour du Bac, j’ai senti mon coeur rater un battement : « quoi ? on a vu le Brésil ? vraiment ? Mais quand ? ». Autant vous dire que cette épreuve fût de loin la pire (même la philo ne m’a pas plongée dans un tel état de détresse). Aujourd’hui, la relève passait ses épreuves d’Histoire-Géo et du coup, pourquoi ne pas retenter l’expérience ? (J’ai une revanche à prendre sur cette matière).

Mineure L/ES - les Etats-unis à partir des années 60.

Et là, je dis Amen. Les Etats Unis étaient, à cette période, plongées dans la guerre froide. Kennedy contre Staline, grand moment. Quand on y réfléchit bien, le pays subit (presque) le même type de guerre de nos jours. La version 2.0 présente Katy Perry et Taylor Swift à son casting. En matière de guerre froide, elle battent des records et clairement, ce n’est pas prêt de s’arrêter. VirginRadio.fr avait bien fait un récap de cette fameuse guerre mais malheureusement, elles ne s’arrêtent jamais : La dernière lubie de Perry ? Apparaître dans le dernier clip de Madonna qui, avouons-le, est un affront à Bad Blood. Bref, les guerres froides sont un éternels recommencement, comme les Feux de l’amour. Bon, les enjeux sont différents : à l’époque de Kennedy, il fallait partir à la conquête de l’espace (le premier homme sur la lune, les navettes spatiales et le reste..) Aujourd’hui, on mise sur les Grammy Awards, le show du SuperBowl et une tournée des stades. Tout est relatif, dirons-nous. Après, il faut tout de même noter qu’à l’époque, les deux géants ont fait une pause, la fameuse détente : avec la chance, Katy Perry et Taylor Swift feront de même. Ou pas.

Majeure L/ES - La mondialisation.

Comme tout bon élève qui se respecte, je vais donner la définition de la mondialisation, c’est toujours utile : « le terme de mondialisation désigne le processus d'intégration des marchés et de rapprochement des hommes qui résulte notamment de la libéralisation des échanges ». Vous cherchez un exemple qui illustre la mondialisation ? Il y a les plateformes de streaming. Hormis nous sauver la vie une bonne centaine de fois par jour, les plateformes de streaming servent la mondialisation (oui oui). Il y a échange de musique, découverte, échanges entre les utilisateurs..bref, c’est un produit de la mondialisation (soyons clairs, je n’aurais jamais imaginé ressortir cette phrase un jour). Comme quoi, lier vos playlist disco spotify à votre programme de géographie, c’est possible.

Majeure S – Des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation.

Encore une fois, Game of Thrones est un bon exemple. Déjà, récapitulons : je ne suis qu’une novice de la série MAIS il y a tout même quelques détails faciles à comprendre : Au nord, ils ont froid (personnellement, je passerais bien des vacances à Winterfell en période de canicule) et à Port Réal, il fait bon vivre (les puristes peuvent dire King's Landing, histoire de paraître plus intelligents). Alors clairement, on ne peut pas dire que les territoires sont intégrés de façon égale. Et encore, je ne parle pas du Mur. Vous savez, ce fameux mur ou personne ne veut jamais aller (après, les White Walkers ne sont pas non plus des plus accueillants, c'est vrai.) ? Voilà : inégalités. Alors ils pourront se battre pendant 107 pour ce fameux Trône de Fer, il faudra faire quelque chose pour arranger ça. Non mais.