Aux Etoiles, Malo' lance sa tournée devant un public conquis (report)

Ecrit par

Hier soir, les fans de Malo' avaient rendez-vous aux Etoiles pour le premier concert de sa tournée. Et du haut de ses 23 ans, il a prouvé qu'il avait déjà tout d'un artiste accompli. 

Il y a deux semaines à peine, Malo' se confrontait au Stade de France lors du passage (plus qu'attendu) des Insus. Hier soir, le jeune prodige était aux Etoiles, pour le premier concert de sa tournée. Pour rappel, son premier album (BE/ETRE) est dans les bacs depuis le mois de mai dernier. Avant de partir aux quatre coins du pays pour présenter ce premier opus réussi, Malo' a défendu ses morceaux dans la capitale, devant un public conquis. 

C'est avec une énergie désarmante que Malo' entre en scène sur Carry On - d'ailleurs, on ne fait plus efficace pour lancer un concert ! Après avoir joué devant près de 80 000 personnes il y a dix jours, ce n'est pas une salle comme les Etoiles qui va lui faire peur ! Malo' enchaîne les hits de son premier album (on relève My Half, Qu'avons Nous Fait, Won't Let You Down ou encore le très attendu I Believed - lead single ayant déjà fait impression) et dans le public, on scande chaque parole. 

Malo se donne sur scène mais il n'est pas de ces artistes qui se contentent de donner un show et de s'en aller, bien au contraire : sur La Colline par exemple, il fait participer tout le monde et s'offre même un bain de foule quand sonne la fin du concert. Parce qu'il ne pouvait décemment pas disparaitre comme ça, il reviendra pour un rappel qui en marquera plus d'un - notamment grâce à une version acoustique de I Believed. Pour un premier concert, le jeune artiste (qui n'a que 23 ans, rappelons-le) aura su donner un véritable show : Malo' est présent, il plaisante avec son public (personne n'oubliera sa référence à Brice de Nice) et surtout, il occupe l'espace comme personne. Il terminera sur une chanson écrite avec Charlie Winston (excusez nous du peu !) et c'est non sans émotion qu'il saluera le public venu le soutenir pour cette première. Et on ne va pas mentir : Dire que les fans avaient des étoiles dans les yeux en repartant serait un euphémisme

Source : Facebook Malo', Columbia France, Virgin Radio