Angèle sur Netflix : Un documentaire sincère et bouleversant !

Ecrit par

La jeune femme se dévoile comme jamais. 

Après plus d'un an et demi d'absence, Angèle vient d'annoncer la sortie de son second album, NONANTE-CINQ, prévu pour le 10 décembre prochain. Ses fans ont d'ailleurs pu découvrir la setlist complète du disque dans une vidéo absolument hilarante de la chanteuse. Alors qu'elle dévoilait le titre Bruxelles je t'aime il y a quelques jours, l'artiste qui a écoulé un million de copies de son premier opus Brol s'apprête également à faire son grand retour sur scène. Un come-back très attendu qui ne laisse pas vraiment le temps à la jeune femme de se reposer sur ses lauriers. Ou de se reposer tout court. Une caractéristique de cette nouvelle vie qu'elle aborde notamment dans le documentaire Angèle, disponible depuis quelques jours sur Netflix. Un projet présenté sous la forme d'un journal intime dans lequel tous les sujets sont abordés. Même les plus personnels. On vous dit tout.

Son coming-out volé, ses angoisses, les difficultés de sa famille face au scandale, sa nouvelle vie dans la lumière… Pour la première fois, Angèle se dévoile dans un documentaire éponyme exclusif et très intime. Une vidéo de près d'une heure et demi réalisée par Brice VDH et Sébastien Rensonnet dans laquelle le grand public découvre la jeune femme comme on ne l'a jamais vue. "A chaque fois que j'allume cette caméra j'ai une gueule horrible" balance t-elle au début de son documentaire. Le ton est donné. Filmé durant le confinement dans son appartement de Bruxelles, de nombreuses images montrent une Angèle, seule avec son chien, face à ses angoisses et son envie de se reposer et de ne pas faire de musique. Parsemé d'images d'archives, le documentaire nous montre l'exigence de ses parents et cette passion pour la musique qui l'anime depuis son enfance.

Si certains projets de ce genre apparaissent souvent envelopper de la touche de publicistes et de communicants, le documentaire d'Angèle semble sincère. Mieux, on décèle même une fragilité, voire une humanité, derrière l'image de la star, intouchable, biaisée, distante. La jeune femme de 26 ans s'y dévoile au naturel, avec un langage familier. On la découvre chez sa grand-mère, chez ses parents, où elle redevient Angèle Van Laeken, qui a grandi à Linkebeek, commune flamande située dans la banlieue sud de Bruxelles. Une jeune femme qui a parfois du mal avec la célébrité et qui semble s'être perdue au fur et à mesure de ce succès croissant et si fulgurant. Le documentaire évoque son coming-out volé par Cyril Hanouna dans Touche Pas à Mon Poste, un moment très difficile à gérer pour la jeune femme. Mais pas que. Contre toute attente, on y aborde aussi les accusations d'harcèlement sexuel dont a été accusé son frère Roméo Elvis et qui lui ont éclaboussé en plein visage à elle, la féministe qui souhaitait simplement chanter son époque. Autant de moments difficiles que l'artiste a su gérer et qui lui ont appris la vie. Sa vie. Alors qu'elle entamera bientôt son grand retour sur scène, Angèle nous offre un documentaire intimiste dans lequel ses peurs et ses angoisses pourraient être les nôtres. Ses activités, celles d'une jeune femme normale qui adore son chien, les nôtres aussi. Son parlé, le nôtre. Bref, Angèle c'est un peu nous tous, et c'est peut-être pour ça que ça marche aussi bien !

Pour continuer d'écouter Angèle et les meilleurs sons des artistes Virgin Radio, découvrez l'intégralité de nos web radios !