AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report)

Ecrit par

Le duo français AaRON était hier soir en concert à l’Olympia pour un set merveilleusement hypnotique et envoûtant. VirginRadio.fr a vécu avec eux cette soirée riche en émotions.

En septembre dernier, AaRON signait son grand retour avec « We Cut The Night », un album aux mélodies profondément planantes et poétiques. Huit ans après son premier passage à l’Olympia, le duo formé par Simon Buret et Olivier Coursier foulait à nouveau la scène de la mythique salle parisienne. Soutenus par un épais amas de fumée et des jeux de lumières parfaitement travaillés, les deux musiciens nous ont guidé au cœur d'un formidable voyage onirique. Aux rythmes de morceaux pop-rock teintés d'électro, AaRON a délivré un set lumineux, bourré de vie et d'énergie. Un brin éraillée, la voix chaude et profonde de Simon Buret agit comme une vraie source de réconfort. Brillant mélange de tubes reconnus et de pépites du dernier album, la setlist nous a permis de redécouvrir le célèbre "U-Turn Lili" dans une version réorchestrée, en adéquation avec leur nouvelle direction électro-pop. Tantôt bouleversant sur "Magnetic Roads" ou "Invisible Stains", tantôt survolté sur "Blow" ou "Ludlow L", le duo a embarqué tout l'auditoire dans son univers fascinant.

AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report) - photo
AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report) - photo
AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report) - photo
AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report) - photo
AaRON en balade nocturne à l’Olympia (live report) - photo

Un sourire constamment accroché aux lèvres, les deux artistes ont une nouvelle fois prouvé toute la maîtrise de leur talent et affiché un enthousiasme qui fait chaud au cœur. "We Cut The Night, c'est une métaphore pour illustrer l'idée de couper la solitude", nous expliquait AaRON en interview, soulignant que l'important pour eux était "de créer une sensation". Ce soir-là en effet, le groupe s'est montré plus que jamais en phase avec son public, qui ne demandait qu'à rêver à nouveau. Empli de sincérité et de chaleur, le chanteur Simon Buret a tenu à rappeler que la diversité ferait toujours notre force. La soirée avait une résonance particulière, évidemment. Sur chaque visage se lisaient le besoin de se retrouver et le plaisir de partager encore et toujours ces moments suspendus. Toujours fidèles aux ambiances planantes et envoûtantes, Simon Buret et Olivier Coursier partagent une complicité rare et une passion communicative. Pour clôturer ce set en beauté, les deux complices nous ont offert un superbe moment d'émotions sur "Mister K", interprété sans micro dans une salle totalement silencieuse. "Don't worry, life is easy..." Entre grâce et émotion, AaRON a délivré un véritable message d’espoir et surtout une jolie pulsion de vie à un public qui en avait bien besoin.