Aaliyah au cœur de l'actualité, le décès de Charlie Watts et la revanche du bébé sur la pochette de Nirvana... Toutes les news musique !

Ecrit par

Retour sur l'actualité de vos artistes préférés !

Vianney signe le générique de Demain nous appartient sur TF1

Alors que son album N'attendons pas cartonne depuis plusieurs mois et qu'il vient tout juste d'entamer une immense tournée à travers toute la France, Vianney semble encore avoir du temps pour sortir de nouveaux titres. La preuve, le chanteur vient de publier plusieurs clichés sur Instagram avec, en légende, une information qui a aussitôt affolé ses fans. "Ces photos n’ont aucun rapport avec le fait que je vous sorte une nouvelle chanson demain 19h10 sur toutes les plateformes" écrit-il avec humour. Si l'artiste reste assez vague concernant ce nouveau projet, il ne fait aucun doute que cette "nouvelle chanson" dont il parle est en réalité le nouveau générique de Demain nous appartient, célèbre feuilleton diffusé tous les jours sur TF1 à 19h10.

Alors que le programme fêtera ce jeudi 26 août son 1000ème épisode, les producteurs ont souhaité célébrer une nouvelle ère en demandant à Vianney d'écrire, de composer et d'interpréter le générique de la série tournée à Sète, dans le sud de la France. Le nouveau son du chanteur à succès, dont on ignore tout pour le moment, viendra donc remplacer le titre Demain de Lou, qui tient également un rôle dans le programme aux côtés de Ingrid Chauvin, d’Alexandre Brasseur et de leurs camarades. Ce projet très attendu par les fans de l'interprète de Pas là pourrait bien devenir un succès dans les charts comme l'a fait Maître Gims avec le titre Jusqu'ici tout va bien, mis à l'honneur dans la série Ici tout commence, diffusé sur la Une également.

Spencer Elden, le bébé sur l'album de Nirvana, porte plainte contre le groupe pour "pornographie infantile"

C'est probablement l'une des pochettes d'albums les plus célèbres du monde ! Près de trente ans après sa sortie, l'album Nevermind est, une fois de plus, au cœur de l'actualité. Les raisons ? Spencer Elden, le bébé âgé à l'époque de 4 mois qui figure sur la pochette de l'opus, vient de porter plainte contre Kirk Weddle, le photographe, tous les membres du groupe y compris les descendants de Kurt Cobain, décédé en 1994, ainsi que plusieurs producteurs et dirigeants de la maison de disques. Soit 17 personnes au total. En effet, suite à une gêne grandissante à l'idée d'avoir été exposé au monde entier, le jeune homme réclame désormais 150 000 dollars (soit 130 000 euros) à chacune des personnes impliquées dans cette histoire ainsi qu’un montant non spécifié de dommages-intérêts.

"Ni Spencer ni ses tuteurs légaux n’ont jamais signé de décharge autorisant l’utilisation d’images de Spencer ou de son image, et certainement pas de pornographie juvénile commerciale le représentant" peut-on lire dans la plainte divulguée par le magazine The Wrap. Si, lors de sa sortie en 1991, la pochette de l'album avait été comprise comme une critique du capitalisme, Spencer Elden ne semble pas de cet avis et affirme que le billet accroché à l'hameçon présent sur le cliché le montre aux yeux du monde comme un "travailleur du sexe". A noter également que les parents du jeune poupon avait touché la somme dérisoire de 200 dollars pour la séance photo. En contrepartie, ce dernier n'a jamais touché le moindre centime pour l'exploitation de son image durant toutes ces années. Un manque à gagner énorme pour lui quant on sait que l'album s'est écoulé à plus de 30 millions d'exemplaires.

Alors qu'il avait recréé la pochette de l'album pour différents anniversaires de Nervermind, Spencer Elden, qui a le nom du célèbre album tatoué sur la poitrine, semble avoir changé son fusil d'épaule. "Je l’ai subie toute ma vie. Et récemment, je me suis dit : ‘Et si je n’étais pas d’accord avec le fait que mon pénis soit montré à tout le monde ?’. Je n’ai pas vraiment eu le choix." affirmait-il dans les colonnes de GQ Australia en 2016. Un retournement de situation qu'il espère régler dans les prochains mois avec un jugement en sa faveur. "Toutes les personnes impliquées dans l'album ont des tonnes et des tonnes d'argent. J'ai l'impression d'être la dernière roue du carrosse. Je vis dans la maison de ma mère et je conduis une Honda Civic." ajoute celui qui se dit être victime d'une grande injustice.

Rolling Stones : Mort de Charlie Watts, batteur du groupe mythique

Il était aussi discret que talentueux : Charlie Watts, batteur des Rolling Stones, s'est éteint à Londres le 24 août dernier : " Courant août, un communiqué avait indiqué, qu’à la suite d’une opération, Charlie Watts n’allait pas participer à la dizaine de concerts des Rolling Stones, prévus de septembre à novembre aux Etats-Unis et qu’il serait, pour la première fois dans la longue histoire du groupe, remplacé par un autre batteur", explique ainsi le Monde.

Satisfaction, Gimme Shelter, Sympathy For The Devil... l'on ne compte plus les morceaux cultes signés Rolling Stone. Le monde entier a rendu hommage au musicien, tout comme Paul McCartney en personne... Charlie Watts, batteur discret qui, en parallèle, menait une carrière dans le jazz, laisse un vide immense mais un héritage musical conséquent.

Pourquoi la chanteuse Aaliyah, décédée en 2001, est au cœur de l'actualité ?

Le 25 août 2001, Aaliyah disparaissait à l'âge de 22 ans dans un terrible accident d'avion aux Bahamas. Elle s'était rendue dans ces îles paradisiaques pour y tourner le clip de Rock the Boat, son dernier single. En direction de la Floride, le petit appareil aura à peine le temps de décoller qu'il se crashera aussitôt, faisant dix morts. En cause ? Une personne de plus que le maximum autorisé, un excédent de bagage et un pilote alcoolisé et drogué. A l'époque, le public est sous le choc. Stoppée en pleine ascension, cette jeune fille originaire du Michigan avait tout pour devenir l'une des chanteuses les plus marquantes du XVIe siècle. Beaucoup affirment d'ailleurs que Beyoncé ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui si Aaliyah était toujours vivante. Mais qu'importe. Décédée après seulement trois albums, Age Ain't Nothing But A Number, One In A Million et Aaliyah, l'héritage musical de cette étoile montante du R'n'B demeure encore très présent dans la mémoire collective. Mais pas que.

En effet, alors que R. Kelly, un chanteur et producteur américain, fait actuellement face à la justice américaine pour de multiples chefs d’accusation, son histoire avec la jeune Aaliyah refait peu à peu surface. Actuellement en détention provisoire dans une prison fédérale de Brooklyn, la star des années 90 est accusée "d'exploitation sexuelle sur mineure", "d'extorsion", "d'enlèvement", "de corruption" et "de travail forcé". Ce dernier a décidé de plaider non coupable. L'homme, qui n'est devenu que l'ombre de lui-même, risque jusqu'à vingt ans de prison.

En août 1994, alors âgé de 27 ans, R. Kelly épouse Aaliyah, de douze ans son cadet. Seulement voilà, la législation américaine de l'État de l’Illinois interdit le mariage pour les moins de 18 ans. Bien décidé à aller au bout de son projet, celui qui a produit le premier album de la jeune fille paye un fonctionnaire de l'État pour obtenir une fausse carte d'identité. Afin de contrer cette union qu'ils jugent impensable, les parents de la chanteuse dénoncent ses agissements et font annuler le mariage. Ils enverront ensuite l'interprète de At Your Best en Europe pour faire oublier le scandale et ne pas ternir l'image de leur fille.

Ces dernières semaines, alors que le procès de R. Kelly s'est ouvert sous l'œil des caméras du monde entier, une ombre plane indéniablement au-dessus des nombreuses accusations contre lesquelles doit faire face le chanteur. Désignée comme Jane Doe #1 durant l'affaire, Aaliyah a notamment été citée comme une victime dans l'affaire de corruption abordée par les procureurs. Comme le précise Le Figaro, "Selon les procureurs, R. Kelly pensait qu'une fois mariée, la jeune fille, avec laquelle il avait eu des relations sexuelles, serait découragée de témoigner contre lui lors d'un éventuel procès." Des propos qui en disent long sur la possible emprise psychologique que l'homme aurait entretenu sur la jeune adolescente.

Crédit : Facebook