4 conseils pour survivre au traditionnel repas de Noël en famille

Ecrit par

On y est ! Les calendriers de l'Avent sont vides et pliés, les cadeaux sont emballés (ou presque) et maintenant, le plus dur reste à venir : le repas de famille. Oui, le fameux. 

Tous les ans, c'est pareil :  on redoute cette soirée de réveillon autant qu'on a hâte d'y être : clairement, le réveillon est le seul moment de l'année où l'on peut boire autant qu'un vendredi soir au bar (avec ses potes) devant sa mère et, sans culpabiliser.  Alors, pourquoi se priver ? Sauf que le revers de la médaille, c'est qu'à table, toute la famille est là. En fait, les soirs de réveillon en famille, on vit un peu tout ce que raconte OrelSan dans Défaite de Famille. A la seule différence que nous, on ne peut pas le dire. Du coup, on cherche vainement des solutions pour y survivre. 

  • "Et alors, comment ça va les amours ?"

Probalement la question que 99% des célibataires redoutent. Et comme on n'est pas dans un film de Noël de chez Hallmark, vous ne pouvez pas payer quelqu'un qui pourrait se faire passer pour votre nouveau mec/ copine (eh oui, c'est dur la réalité). La solution ? Faire votre plus beau sourire hypocrite, ignorer, et boire votre verre de champagne d'un coup sec. On vous l'accorde, ça ne change rien. Mais l'alcool* fait mieux passer la pilule. 

  • L'oncle raciste quivoudraitraser le pays, voire l'Europe (voire le carrément le monde)

Ah, l'oncle raciste. En fait, on a dans toutes les familles, c'est personne Ô combien visionnaire qui reproche tout et n'importe quoi à tout le monde. Et réussir à ne pas lui envoyer sa part de bûche en plein poire est toujours légèrement compliqué. Pour survivre, mieux vaut se placer à côté du seul cousin (ou cousine) que vous appréciez. Ca passera plus vite. Promis

  • Les Gilets Jaunes

Vous les voyez venir les discussions endiablées sur les gilets jaunes ? Vous sentez -vous aussi- que deux camps vont s'opposer ? On va tous vivre ça. Le mieux, étaler votre science :"vous saviez que le prix des gilets jaunes a explosé sur Amazon ?" ou alors "Eh, deux gilets jaunes se sont mariés sur leur barrage, c'est beau hein ?!" 

Ou sinon, optez pour la réponse simple et efficace : "Ca ne ma va pas au teint". Point barre. 

  • Faire le DJ

En faisant le DJ, on s'épargne à peu près tout : de la conversation, au repas qui dure des heures en passant par les enfants qui pleurent. Restez derrière vos platines, mettez une petite playlist de Noël et attendez que ça passe (un verre à la main). 

Courage, ça passera vite. Et vous aurez toute l'année 2019 pour vous en remettre. 

* Et évidemment, on boit avec modération