The Weeknd et la violence, une histoire en 5 clips

The Weeknd et la violence en 5 clips
Ecrit par

La violence mise en scène dans le clip de False Alarm n'est pas nouvelle chez The Weeknd, depuis 2013 l'artiste distille des clips toujours plus explicites.

The Weeknd a dévoilé le clip très sanglant de False Alarm, interdit au moins de 18 ans. Un clip sous forme de FPS ( First person shooter, un jeu vidéo où le joueur appréhende le jeu avec les yeux du protagoniste), bien réalisé mais pas folichon sur le plan de la créativité. [ Spoiler Alert] : on découvre à la fin, sans surprise en vérité, que c'est le point de vue de The Weeknd qu'on épousait depuis le début du clip. Cette violence et cette noirceur ne sont pas une nouveauté dans l'univers de The Weeknd mais plus l'artiste avance dans sa carrière et plus elles s'exacerbent dans ses clips, et plus elle semble diriger vers lui-même ! The Weeknd a commencé sa carrière musicale avec des chansons aux paroles très explicites mais plus il avance dans sa carrière et moins il semble avoir envie de représenter le sexe dans ses vidéos, préférant mettre en scène sa propre mort !

En 2013, le clip de Pretty marque l'entrée de The Weeknd dans la violence, la chanson raconte l'histoire d'une tromperie et la vidéo met en scène l'expédition punitive qui s'en suit. Le clip finit, comme False Alarm, dans un bain de sang avec l'exécution par The Weeknd de sa compagne et son amant.

2015, The Weeknd sort l'album Beauty Behind The Madness et la violence irrigue de nouveau ses clips. Dans The Hills, le chanteur ressort ensanglanté d'un accident de voiture au côté de jeunes femmes, toutes aussi blessées que lui, mais dont il ne se soucie pas une seule minute.

2015 toujours, The Weeknd commence déjà à s'en prendre à sa propre image, dans le désert, pelle à la main, le chanteur entreprend ainsi d'enterrer un corps qui se trouve être le sien ! Soit le début de la fin pour celui qui renaîtra quelques clips plus tard en Starboy...

2016, dès le début du clip de Starboy, le canadien assassine son ancien moi par asphyxie avant de nous montrer qu'il a changé. Adieu la coiffure mythique en épi, bonjour les connotations religieuses à grand renfort de croix. Pour l'instant The Weeknd évoque cependant beaucoup plus l’antéchrist que Jésus le sauveur. C qui fait dire à de nombreux fans de l'artiste que depuis plusieurs clips, il nous raconte comment il a en fait vendu son âme au diable. Ce qui concorderait avec le fait que l'artiste a affirmé en interview que Starboy serait son meilleur album... Cette théorie a été décryptée longuement par nos confrères de E ! New et elle est à lire ici pour les anglophones ! Nous on attend avec impatience le 25 novembre pour découvrir ce nouvel opus en tout cas.

Crédit : Republic Records / XO