Insolite : 10 raisons pour lesquelles vous avez bien fait de le/la larguer

Ecrit par

Une rupture, c'est souvent difficile. Seulement, il faut savoir voir le bon côté des choses. Voilà pourquoi VirginRadio.fr vous propose dix bonnes raisons qui prouvent que oui, vous avez bien fait de faire vos valises.

"Cette fois c'était la dernière /Tu peux croire que c'est qu'une crise/ Mate une dernière fois mon derrière, il est à côté de mes valises", chante Stromae dans Tous les Mêmes. Soyons honnêtes, une rupture n'est jamais facile à vivre, même lorsque c'est vous qui partez. Entre manque, culpabilité et peur de la solitude, il y a de quoi ressasser pour au moins dix ans. Seulement parfois, partir est ce qu'il y a de mieux à faire. Croyez-le ou non, c'est vrai. Chez VirginRadio.fr, nous en sommes persuadés. Voilà pourquoi nous avons recensé dix bonnes raisons qui prouvent que vous avez bien fait de prendre la tangente. Après, il y a de fortes chances pour que vous entendiez les pires phrases que l'on puisse dire aux célibataires, c'est vrai. Mais promis, ce ne sera qu'un mauvais moment à passer.

#10. Maintenant, vous pouvez choisir la musique en voiture
#9. Et accessoirement, vous pouvez conduire tranquille.
#8. L’angoisse de la belle famille ? Envolée. Oui, on se sent mieux.
#7. En soirée, vous pouvez boire sans redouter l'ethylotest.

Parce que oui, votre ex était pire qu'un flic.

#6. Vous valez "mieux que ça". Enfin ça, c’est ce que tout le monde dit.
#5. La télécommande n'est plus en garde alternée. Une délivrance.

Enfin, presque.

#4. Quand vous faites les courses, le montant à la caisse est celui que vous aviez prévu. Du coup, vous économisez.
#3. Londres ou Rome pour les Vacances ? Ce sera Londres ET ROME. Il faut au moins ça pour vous remettre.
#2. Vous pouvez acheter la paire de bottes qui vous fait de l’oeil depuis des semaines sans culpabiliser

Marche aussi avec les jeux vidéos ou les paires de baskets, bien évidemment.

#1. Vous êtes une chanson des Stones alors que votre ex en est une de Claude François -> Incompatibles, donc.